SES Imagotag veut en finir avec les ruptures en rayons

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le fabricant d’étiquettes électroniques a mis au point un outil de détection automatique des anomalies dans les rayons, permettant ainsi d’optimiser leurs performances. Ce dispositif est lauréat de la catégorie merchandising des Trophées LSA de l'Innovation 2017.

SES Imagotag veut en finir avec les ruptures en rayons
SES Imagotag veut en finir avec les ruptures en rayons© © SES IMAGOTAG

Une surveillance de chaque instant. Qu’il s’agisse des rayons ou des stocks, un ou plusieurs produits viennent un jour à manquer. Or, les ruptures en rayons seraient la source d’une perte de 5 % de chiffre d’affaires sur toute la chaîne. Un cauchemar pour les distributeurs. Pallier définitivement ce problème pourrait relever du rêve, et SES Imagotag a bien l’intention de le transformer en réalité. L’entreprise a en effet développé une solution de détection automatique des ruptures de stocks en magasin, baptisée Shelf Watch.

Concrètement, cette technologie repose sur l’usage d’étiquettes électroniques géolocalisées, qui permettent au distributeur de connaître en temps réel l’emplacement précis de chaque produit, ainsi que leur facing. Implicitement, cela signifie que le point de vente en soit équipé, mais parmi les magasins qui voient le jour, rares sont ceux qui n’en possèdent pas. En conjuguant les informations relatives aux étiquettes géolocalisées avec les caméras de sécurité du magasin, il devient ainsi possible de visionner et de contrôler toutes les anomalies, et donc les ruptures au sein des rayons.

À la trace…

Ruptures, mauvais rangements, stocks non synchronisés, facings non respectés… La restitution ergonomique des problèmes détectés est réalisée sur une interface sous la forme d’une carte de chaleur reprenant le plan du magasin, à laquelle a accès le chef de rayon grâce à une tablette tactile. Ainsi, il peut garder en permanence un œil sur l’état des rayons, et intervenir instantanément, d’autant que des notifications automatiques sont envoyées dès lors qu’une nouvelle anomalie apparaît. Trois couleurs caractérisent les produits en rayon : vert lorsque tout va bien, orange s’il y a une anomalie (un article mal positionné), et rouge quand le produit est absent du rayon. L’utilisateur peut zoomer à sa convenance jusqu’à la gondole, étagère par étagère, produit par produit, et identifier précisément où se trouvent les problèmes.

In fine, pour les distributeurs pilotes sur la technologie Shelf Watch, l’augmentation du chiffre d’affaires enregistrée s’établit autour de 15 %. Intéressante à plus d’un titre pour les distributeurs cherchant à améliorer leur performance opérationnelle, Shelf Watch présente en prime la particularité de ne nécessiter que peu d’investissements, puisqu’elle capitalise sur les technologies déjà existantes en magasins.

Shelf Watch SES Imagotag : les plus

  • Shelf Watch fonctionne en temps réel, ce qui permet une meilleure réactivité sur les anomalies détectées en rayons
  • La solution capitalise sur l’utilisation de technologies déjà présentes dans le magasin
  • Une meilleure optimisation des rayons permet au distributeur de renforcer ses marges et d’améliorer sa performance opérationnelle

 

Article extrait
du magazine N° 2486-2487

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA