Seulement un tiers des enfants sont bien attachés en voiture ! [Infographie]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

INFOGRAPHIE Des chiffres qui font peur... Selon l'étude de Bébé Confort (groupe Dorel) avec l'association Prévention Routière et le Laboratoire d'Accidentologie, deux tiers des enfants ne sont pas correctement retenus en voiture. Chaque semaine, un enfant meurt en France dans un accident de la route.

Selon l'étude Bébé Confort avec la Prévention Routière et le Laboratoire d'Accidentologie (LAB), 58% des conducteurs sondés utilisant un cosi l'avaient mal installés.
Selon l'étude Bébé Confort avec la Prévention Routière et le Laboratoire d'Accidentologie (LAB), 58% des conducteurs sondés utilisant un cosi l'avaient mal installés.© Bébé Confort

Sangles vrillées ou mal mises, harnais desserrés, sièges non calés... Deux enfants circulant en voiture sur trois sont mal retenus, voire pas attachés du tout ! Tel est l'alarmant constat dressé par l'étude réalisée par Bébé Confort (groupe Dorel), la Prévention Routière et le Laboratoire d'Accidentologie (LAB). Or, chaque semaine en France, plus de 340 enfants sont impliqués dans un accident de la route, causant en moyenne un décès. 

Près de la moitié des sièges auto sont mal utilisés

Si "seulement" 4% des enfants ne sont pas attachés du tout, la plupart des cas où les enfants sont mal attachés proviennent d'erreurs dans l'installation ou l'utilisation de sièges auto ou de l'emploi de sièges non adaptés, à l'âge de l'enfant notamment. Ainsi 48% des sièges-auto présents dans les voitures sondées lors de l'enquête étaient mal utilisés, dont la moitié d'entre eux avec de graves défauts d'installation.

Chiffre proprement affolant : dans 58% des cas, le cosi - spécialement utilisé pour les nourrissons - n'était pas installé correctement, l'erreur la plus fréquente étant l'inversion des sangles retenant le cosi. Un taux élevé qui s'explique principalement car les parents de très jeunes enfants sont davantage susceptibles de commettre des erreurs, étant totalement novices en la matière, et par le fait que le cosi est généralement utilisé pour des trajets quotidiens où il est tour à tour enlevé et remis dans l'habitacle.

Sensibiliser et réglementer

Pour tenter d'améliorer ce triste tableau, l'étude pointe l'importance de sensibiliser et expliquer les bons gestes aux parents via des campagnes de sensibilisation. Elle préconise également le développement des nouveaux concepts d'embases ceinturées sur lesquelles le siège peut se clipser sans erreur, les sièges pivotant facilitant l'installation de l'enfant et la promotion des nouvelles normes Isofix et I-Size.

Retrouvez les points clés de l'étude de Bébé Confort, de la Prévention Routière et du LAB 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA