Sharp remplace son PDG

|

Sharp a annoncé le remplacement de son actuel PDG, au moment où le groupe japonais traverse une période difficile marquée par de lourdes pertes. Mikio Katayama, 54 ans, qui assurait la direction exécutive de l'entreprise, sera remplacé à partir du 1er avril par Takashi Okuda, 58 ans, un dirigeant ayant fait toute sa carrière au sein de Sharp. Comme il est d'usage dans les grandes entreprises nippones, Mikio Katayama deviendra président du conseil d'administration et l'actuel titulaire de ce poste, Katsuhiko Machida, deviendra conseiller spécial. Subissant les mêmes difficultés que ses concurrents, Sony et Panasonic, Sharp a fait état de lourdes pertes lors des neuf premiers mois de l'exercice 2011-2012 et s'attend à boucler cette année budgétaire, fin mars, sur une perte nette de 2,7 milliards d'euros. Le pionnier des téléviseurs LCD subit une chute de ses ventes en raison de la concurrence étrangère, notamment des sud-coréens. Sa rentabilité souffre d'une chute des tarifs de ventes des téléviseurs, de frais supplémentaires entraînés par les conséquences du séisme de mars 2011 au Japon. Sharp s'est lancé dans une profonde réorganisation de son activité d'écrans LCD afin d'échapper à la guerre tarifaire et de réussir à capter les marchés stratégiques en croissance. Il va ainsi se concentrer sur deux types de segments : les petits et moyens écrans pour appareils nomades et les très grands écrans pour les TV et systèmes d'affichage électronique.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message