Sharp va supprimer 1 500 emplois

|

Le groupe japonais de produits électroniques a justifié cette mesure par le fait qu’il s’attendait à subir de lourdes pertes financières à cause de la crise et de la hausse de la devise japonaise. Il a annoncé ce même jour être tombé dans le rouge pour les neuf mois d’avril à fin décembre 2008, soit une perte nette de 315 millions d’euros. Pour l’ensemble de l’année, Sharp prévoit un déficit de 30 milliards de yens (256 millions d’euros) alors qu’il prévoyait il y a quatre mois un profit de 130 milliards de yens (1,1 milliards d’euros).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres