Showroomprivé intègre Android Pay au Royaume-Uni

|

L’e-marchand propose désormais à ses clients basés au Royaume-Uni, la possibilité de régler leurs achats avec le système de paiement de Google, et ce, depuis les applications mobiles et tablettes. 

Près de la moitié des ventes réalisées par Showroomprivé passent par les devices mobiles
Près de la moitié des ventes réalisées par Showroomprivé passent par les devices mobiles

Une initiative qui vise à simplifier les paiements sur mobiles et tablettes. Showroomprivé, spécialiste français des ventes événementielles en ligne en France et dans huit autres pays européens, a annoncé faire partie des e-commerçants sélectionnés par Google pour intégrer son service de paiement Android Pay. Concrètement, les clients-membres de Showroomprivé installés au Royaume-Uni peuvent désormais régler leurs achats réalisés sur les applications mobiles et tablettes Android de Showroomprivé, via Android Pay. Ce service permet le paiement en un clic du panier, sans avoir à renseigner les adresses de livraison et les détails de paiement à chaque commande puisque ces informations ont déjà été remplies auparavant par l’utilisateur au sein d’Android Pay. "Ce lancement s’inscrit dans la démarche d’innovation continue de Showroomprivé, notamment dans le domaine des paiements", précise le groupe dans un communiqué. Showroomprivé a notamment fait partie des premiers e-marchands à avoir proposé le paiement en Bitcoins à ses clients, et cela, depuis 2014. Désormais, ce sont 13 moyens de paiements différents qui sont proposés par le site de ventes événementielles.

Miser encore plus sur le m-commerce

La volonté d’intégrer le service Android Pay sur smartphones et tablettes n’est pas anodine pour l’e-commerçant. En effet, la part des devices mobiles dans les ventes du groupe en 2015 a atteint 48% du montant total, dont plus de 25% réalisées via le système d’exploitation Android (et 70% de l’audience). Bien au-delà de la moyenne du e-commerce français, qui s’établit plutôt autour de 25% du volume d’affaires des sites faisant partie du panel iCM (indice Commerce Mobile) de la Fevad. L’e-marchand a donc tout intérêt à miser sur le m-commerce. L’an passé, Showroomprivé a généré 442,8 millions d’euros de chiffre d’affaires en hausse de 27%, et continue de croître au premier trimestre 2016, avec un CA de 117,3 millions d’euros sur cette période en augmentation de 23%.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message