Showroomprivé passe la barre du demi-milliard d’euros de chiffre d’affaires et vise le rachat de BeautéPrivée

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le chiffre d’affaires du spécialistes des ventes événementielles a fait un bond de près de 22% sur l’année 2016. Alors qu’il vient de publier ses chiffres pour l’année 2016, l’e-marchand annonce la signature d’un accord en vue de racheter BeautéPrivée, et vise par ailleurs le milliard d’euros d’ici à 2020.

Thierry Petit ( à gauche) et David Dayan (à droite)
Thierry Petit ( à gauche) et David Dayan (à droite)© Showroom Privé

Une progression de 22%. Le chiffre d'affaires de Showroomprive.com a fait un bond en 2016 pour atteindre 539,7 millions d'euros et un Ebitda de 28,8 millions d'euros, hors Saldi Privati, homologue italien acheté en novembre 2016 pour 28 millions d’euros. Depuis son entrée en bourse le 29 octobre 2015 au cours de laquelle le spécialiste des ventes événementielles a levé 256 millions d'euros, l'e-marchand n'a pas chômé. Il compte 3,7 millions de membres nouveaux, 700 nouvelles marques partenaires, et les clients récurrents ont représenté 75% du chiffre d’affaires total et le panier moyen par acheteur est en hausse de plus de 6% à environ 160€. « Nous avons réussi à entretenir une croissance supérieure à 20% grâce à nos efforts (…). Nous avons maintenu des marges solides malgré des investissements significatifs dans les prix, la livraison, le marketing et les équipes, qui contribuent tous à la croissance d’aujourd’hui et aux ventes de demain », indiquent Thierry Petit et David Dayan, co-CEO de l’entreprise. En outre, avec plus de 10 millions de téléchargements, la croissance de Showroomprivé continue d’être de plus en plus soutenue par le mobile : 77% du trafic et 55% du chiffre d’affaires total, ce qui représente une hausse de 7 points par rapport à 2015. En misant sur cette tendance, Showroomprivé va bénéficier d’un taux d’engagement accru de ses acheteurs, qui passent en moyenne 50% plus de commandes sur mobile que sur internet

La France reste le moteur de l'activité

L'e-marchand a maintenu sa progression sur son principal marché, la France, puisque son chiffre d'affaires y a progressé de 22,6% (contre 29% un an plus tôt), au même rythme que la croissance globale de l'entreprise. A l’international, le groupe est resté en phase avec sa stratégie multi-avec l’ouverture des bureaux de sourcing en Espagne, Italie et Allemagne et lancé son service de livraison par abonnement « Infinity » ainsi que le Panier Unique en Espagne et au Portugal. « Avec l’acquisition de Saldi Privati et le renforcement des équipes locales, le groupe entame 2017 avec une structure internationale renforcée et une feuille de route claire pour poursuivre son développement » assure Thierry Petit. Par ailleurs, Showroomprivé souligne le succès de son service de livraison « Infinity » qui compte désormais 100 000 abonnés.

L’acquisition de BeautéPrivée

Dans le cadre de sa stratégie de croissance externe, Showroomprivé vient en outre d’annoncer la signature d’un accord en vue de l’acquisition de BeautéPrivée. Avec un chiffre d’affaires de près de 20 millions d’euros en 2016 et une marge d’EBITDA proche de 7%, BeautéPrivée est un spécialiste de la vente privée en ligne de produits de beauté et de bien-être. Cette opération, qui reste soumise aux conditions usuelles et dervait être finalisée d’ici la fin du premier trimestre  2017. Pour 2020, l'objectif de Showroomprivé est clair : générer un chiffre d'affaires d’1,1 milliard d’euros, en passant par une fourchette d’activité comprise entre 690 millions et 720 millions d’euros pour l’année 2017. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
X

Retrouvez toutes les stratégies digitales actuelles GRATUITEMENT e-commerce, réseaux sociaux, marketing intéractif...L’ensemble des nouvelles technologies adaptées à l’univers de la grande distribution.

Tous les faits marquants dela journée identifiés, sélectionnés et classés par la rédaction de LSA.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA