Marchés

Sial 2014, de l'imagination à revendre

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
SIAL 2014

Fidèle à sa promesse de « temple de l’innova­tion », le Sial 2014 a été une nouvelle fois le lieu de mille et une découvertes. Sur le plan des produits, bien sûr, gustatif, ­aussi, mais également sur le plan humain, avec des rencontres riches avec de vrais passion­nés, venus de France et d’ailleurs. Parmi eux, beaucoup de PME, de TPE, de start-up, des plus créatives et dynamiques, collant au plus près des tendances, parfois même les impulsant. Un état d’esprit positif bienvenu en ces temps de crise et de guerre des prix. Des tendances de fond que la rédaction de LSA, mobilisée durant toute la durée du Salon, vous propose de découvrir à travers une sélection de produits qui se distinguent tant au niveau des packagings, plus que jamais pratiques et ludiques, du positionnement marketing, de la composition des recettes avec l’arrivée d’ingrédients luxueux (truffe) ou inédits (eau de bouleau), qu’au niveau de leurs bienfaits nutritionnels ou gustatifs. De quoi nourrir et stimuler l’imagination de tous les acteurs de l’industrie agroalimentaire pour les mois à venir. 

De l’insolite et du ludique

En matière de packagings, les professionnels de l’agroalimentaire n’ont plus de complexe, et tant mieux. Les emballages et le ton se font plus originaux, plus légers, plus drôles… Pour mieux attirer l’oeil du consommateur et, visiblement, ça marche.

 

Criquets à croquer

C’est en regardant « Koh-Lanta » qu’a germé chez ces deux trentenaires l’idée de se lancer dans la vente d’insectes. Au menu de cette gamme baptisée Jimini’s, des criquets aux tomates séchées et poivre et curry fruité, et des molitors (des vers) à l’ail et fines herbes, soja impérial et sésame cumin. Et pour dédramatiser

la consommation, un marketing ludique avec des slogans comme « R as la casquette des cacahuètes » !                                                           

La couille de singe en habit victorien

La couille de singe ? C’est un bonbon acidulé très apprécié des Belges, cela depuis sa création, en 1895. Marc Picquet, patron de DBB (le fabricant de l’apéritif Zizi Coin Coin) en a fait une liqueur moderne très appréciée des jeunes adultes belges qui réclament dans les bars des « couilles de singe ». Six mois après le lancement, Marc Picquet en a déjà écoulé 80 000 bouteilles.

Une poulette so sexy

Bodin, leader français de la production de volaille bio, a fait le buzz avec ses poulettes sexy! Sélectionnées et élevées cent jours, les femelles au plumage noir sont plus tendres car nourries au lait et au lin les quinze derniers jours. La Black C (black chicken) est parée d’un filet «résille». Le packaging noir rappelle son plumage et souligne l’aspect premium du produit.

Parfum d’huile

A’Rom, société connue dans l’art culinaire et la décoration, a choisi d’emprunter les codes de la cosmétique et du luxe pour sa gamme HuCub. À l’intérieur de ce flacon tout en transparence, point de parfum, mais une huile d’olive vierge extra qui trouvera aisément sa place sur le plan de travail. Un petit cadeau pour ses hôtes qui change du bouquet de fleurs.

Des macarons? Non, de la perdrix!

À s’y méprendre. Packaging rose en carton, toucher soft?: les codes de la pâtisserie sont bien là mais, à l’intérieur, rien à voir puisqu’on y trouve du pâté de perdrix ou carrément une perdrix entière, une spécialité d’Andalousie, rapporte son fabricant Orella Perdiz.

Sauce «mortelle»

On l’adore cette tête de mort qui donne du piquant à la bouteille de sauce Blair’s, une des marques les plus connues et les plus demandées aux États-Unis, mais aussi dans le monde entier par les amateurs de sauce piquante. Disponible sur le site sauce-piquante.fr.

Tout sourire
 
Le Smiley devient une marque qui s’affiche
aussi en alimentaire : boîte de burgers
surgelés, céréales, boissons, à l’image de cette boisson énergisante en canette. Originale, pour les petits comme pour les grands, à la maison ou en consommation nomade.

« Sans » mais avec du goût !

Le sans-gluten était partout au salon. Pas un secteur n’échappe à cette tendance. « Sans » peut-être, mais désormais avec du goût ! Alors que ces aliments étaient, il y a quelques années, à la limite
du « mangeable », les industriels, forts d’une cible de plus en plus large, intègrent la notion de gourmandise.

 

Humour belge

Qui a dit que les produits sans gluten devaient être tristes ? Generous, une marque belge, propose des biscuits bio, sans gluten certes, mais également gourmands et joyeux. Avec, pour emballer le tout, un packaging élégant et teinté

d’humour au travers de ses trois personnages Victor Vanille, Stella Stracciatella et Charlotte Chocolat.
En mode premium
 
Des glaces dont les mots d’ordre sont : sans les ingrédients nuisibles, mais avec une promesse gustative qualitative. Le packaging très épuré confère aux produits une note ultrapremium. Pour garantir un goût prononcé sur les sorbets, la marque intègre 55% de fruits quand la concurrence est aux alentours de 8%.
Apéro sans gluten
 
Après s’être concentrée sur les produits surgelés bruts sans gluten, l’entreprise lyonnaise Jypä se tourne vers les références plus élaborées comme des apéritifs salés et sucrés à partager entre amis. Déjà distribuée chez Leclerc et Intermarché, Jypä veut continuer à démocratiser la commercialisation
de ces produits en GMS.
Saveurs méditerranéennes
 
Parea propose une gamme de produits
d’épicerie sans gluten, sans allergène et sans
OGM aux saveurs de la Méditerranée. Dans
un format sachet, épuré et qualitatif, la gamme
se compose de petits croûtons, de bouchées
et de biscuits. Non présente en France, la marque grecque cherche à s’y implanter.
Elle a tout d’une vraie mousse
 
Les quelques bières sans gluten du marché ont souvent un goût pâteux qui fait qu’on n’y revient pas. Le petit brasseur belge Caulier utilise un procédé de déglutinisation qui intervient une fois la bière brassée. Ainsi,
Caulier sans gluten a tout d’une vraie mousse.
Le surgelé aussi
 
Alors que le rayon sec est bien fourni de produits sans gluten, le surgelé apparaissait comme le parent pauvre. Pour y remédier, la société française, basée dans le Perche, Zérø Gluten, a travaillé un mix de plats pour toute
la famille (pizzas, quiches, feuilletés..).
La marque compte ouvrir une boutique spécialisée à Paris en janvier 2015.

Les algues en vogue

Oui, les produits de la mer ont le vent en poupe, et les algues et leurs nombreux atouts nutritionnels n’échappent pas à cette tendance. Parfois sous leurs formes premières, parfois de façon plus dissimulée.

 

Festin iodé

Les Coréens, friands d’algues, tentent d’en moderniser la consommation. Ils proposent pour cela divers assortiments à préparer en quelques instants. Le produit, lyophilisé, doit être immergé dans l’eau froide quelques minutes avant d’être dégusté. Effet iodé garanti !      

Chips d’algues
 
On connaissait les chips à l’huître, au foie gras, voici les chips à base d’algues. Une opportunité
pour les Coréens de diversifier leurs exportations, au-delà du thon. Le résultat est assez surprenant : des chips peu croquantes, un goût très doux et pauvre en sel, le tout sans gluten ni additif.
Spaghetti de la mer
 
Algues Bretagne propose des pâtes 100%
iodées ! Ces féculents sans gluten sont composés avec de la poudre de wakame (5%) et sont baignés dans de l’eau de mer. Il faut donc les rincer avant de les utiliser. L’emballage de ce produit marin est, bien sûr, un… seau !
La boisson bleue riche en antioxydants
 
La spiruline est une micro-algue bourrée de vitamines et de minéraux. Créée par trois jeunes diplômés, Springwave est formulée à partir de spiruline, de magnésium marin, d’eau osmosée et de plantes aromatiques…pour une boisson fonctionnelle et très agréable. Elle est bleue grâce aux pigments de cette micro-algue.

C’est moi qui l’ai fait !

La tendance du fait-maison ne faiblit pas et s’étend même à de nouveaux territoires. Les kits se multiplient, permettant par exemple de faire sa bière à domicile ou de récolter ses champignons dans sa cuisine. À suivre de près. 

 

Un yaourt en quelques secondes

La Corée multiplie des produits rapides à

préparer. Cet exemple le démontre encore :
le yaourt aux céréales à préparer en
quelques secondes. Le principe est simple :
il suffit d’ajouter de l’eau à cette poudre de lait garnie de céréales, et le tour est joué !                                                 
Bière maison
 
Grosse affluence sur le stand du pavillon
américain proposant des kits pour fabriquer sa bière à domicile. Brooklyn Brew Shop proposait trois kits différents, contenant des céréales, du houblon, des levures pour le brassin, une canne de soutirage, un thermomètre, un serrage de tuyau, une cruche de fermentation
en verre, un nettoyant…. Bref, tout pour faire sa propre mousse.
Cueilli à domicile
 
C’est l’un des produits stars du Sial et la médaille de bronze des Grands Prix Sial Innovation. On ne présente de fait presque plus ces kits de champignons prêts à l’emploi, l’un de la société française Prêt à Pousser, et l’autre de la société portugaise Eco Gumelo, qui permettent tous deux de récolter des pleurotes chez soi.
À la poêle !
 
Au diable la machine à pain ! Pour réussir son pain à domicile, il suffit d’une poêle et le tour est joué et ce sans aucun ajout de matières grasses. Cette innovation « made in France »
signée Gruau d’Or compte quatre autres recettes : naan, muffin, batbout (pain marocain) et pain suédois…

Le bon goût de nos régions

Les régions, toutes les régions, étaient comme toujours en force au Sial. Une identité largement mise en avant et exploitée à travers des produits et/ou ingrédients issus de leurs terroirs respectifs.

 

 

Made in Alsace

 

L’Elsass thé est un thé aux quetsches et à la
cannelle de Café Henri. Un assemblage de thés de Ceylan et de Chine, aromatisé quetsche cannelle et parsemé de baies roses, clous de girofles et graines de cardamome.                   
À boire et à manger
 
Les Herbiers du Clocher proposent le mariage
de plantes fleurs et fruits en gelée pour une
infusion 100% naturelle. Délicieuses sur une tartine, ces gelées (six au total) peuvent aussi être dégustées en infusion. Une cuillère à café dans 10 cl d’eau chaude et le breuvage est prêt !
Conserve de confiture
 
Les gelées Florian de fleurs de jasmin, de violette ou de pétales de rose sont réalisées à partir de fruits et de fleurs de la région
transformée dans ses ateliers des Gorges du Loup, sur la Côte d’Azur. Son packaging en forme de conserve revêtue de rose est une réussite visuelle.
Terroir vauclusien
 
Le Chutney de figues aux épices de L’Épicurien
rehausse d’une note suave foies gras ou magrets de canard rôtis, mais aussi crêpes ou gaufres. Avec les figues longues noires de Caromb, très parfumées, culture historique
et emblématique du terroir vauclusien.

Ce n’est que pour les enfants !

Les petits vont adorer ou pas… Les enfants ne sont bien évidemment pas oubliés par les industriels du Sial quand il s’agit d’innovation. Des innovations packaging, souvent, mais aussi et de plus en plus gustatives, avec l’objectif d’être aussi plus nutritionnellement correct. 

 

Super-sel

Wondersalt, un nouveau super-héros ? Pas vraiment. Pour éduquer les enfants, la société israélienne Salt of The Earth Eilat a imaginé un sel coloré (vert, rose, orange et jaune) qui permet aux plus petits de visualiser la quantité ajoutée dans les plats. Pratique, ludique,

Wondersalt est aussi nutritionnellement correct, puisqu’il est pauvre en sodium et fabriqué à partir d’extraits naturels de légumes et de fruits.
Que la force soit au grignotage !
 
La marque de chips lance TooGodd Kids, pour les 5-12 ans. Ces pommes de terre poppés, qui affichent moins de 10 % de matières grasses, se veulent une alternative saine aux chips
classiques. Côté packaging, on retrouve la licence « Star Wars » avec la signature « Du côté de la force ».
De quoi faire craquer les petits !
Trompe-l’oeil
 
Tout est bon pour faire boire de l’eau à nos chères têtes blondes. C’est le principe d’Aquakid, produit en Alsace. Ses bouteilles ne contiennent que de l’eau, de l’eau des Vosges en l’occurrence. Tout se joue dans le packaging donc, la bouteille étant colorée
(5 couleurs au choix : bleu, rose, jaune, vert et orange) et moulée en forme d’animal (singe, chien, lion…), histoire de mieux tromper l’ennemi !
Le plein d’énergie
 
L’abattoir Teba se lance dans la vente avec
une gamme de produits dédiée aux sportifs,
Energy, qui est déclinée pour les plus petits.
Le chili con carne et la bolognaise à base
de boeuf sont proposés en six portions
individuelles à réchauffer en quelques minutes
au four à micro-ondes. Ces deux recettes sont
plus faibles en calories mais plus riches en protéines que les standards du marché dans la
viande, d’où le nom de cette gamme.
Petit poisson
 
On connaissait le principe de format bi-coque, mais cette fois, à l’intérieur, pas de fromage, mais de la chair de poisson, du cabillaud ou
du saumon, sous forme de snack. Cette
innovation packaging hollandaise baptisée
FishSnack vise une consommation nomade. Pas sûr pour autant que ces petits poissons
se retrouvent dès demain dans le cartable des plus petits.

La truffe à toutes les sauces

Quand certains industriels surfent sur la vague du sain et du « sans », d’autres misent sur la premiumisation et la sophistication via des associations de goût étonnantes. L’ingrédient star du moment : la truffe.

 

Fromage de luxe

Le fromager Vandersterre Groep, dans sa galerie artistique, a fait le pari d’aromatiser tous

ses produits avec des saveurs particulières :
ortie, wasabi, chili, pesto… Mais il signe une confection premium avec un fromage au lait de vache garni de morceaux de truffe et de cèpe.  
Ketchup sophistiqué
 
Le Tomato ketchup de Heinz n’a qu’à bien
se tenir. Stonewall Kitchen, le groupe américain, lance un ketchup à la truffe. Celui-ci ne servira sans doute pas à agrémenter le plat de coquillettes des enfants… Mais les parents ne pourront plus dire que le ketchup, « c’est pas bon ! ».
À l’italienne
 
Méditerranée Distribution, spécialiste des
produits italiens, propose douze sauces pour
pâtes dont deux sont aromatisées à la truffe :
l’une est à la tomate, l’autre au pesto. Ce distributeur dispose également d’une crème de véritable vinaigre balsamique de Modène à la truffe. « M ade in Italy », ces produits sont tous signés Ciro, la marque propre de ce distributeur basé à Nice.

Le plein de protéines

Les cocktails nutritifs pour faire de la gonflette, c’est « has been ». Désormais, les industriels pensent à l’après-effort et à la récupération musculaire des sportifs avec des produits ultraprotéinés.

 

Après l’effort, la glace réconfort

Le groupe danois Is Fra Skaro a développé

plusieurs gammes de glaces dont une pour les sportifs. Ces produits, déclinés en plusieurs saveurs, sont allégés en sucre et contiennent une haute dose de protéines. Une bonne alternative aux energy-drinks après un entraînement physique.                             
Cocktail lacté régénérant
 
Premier à percer sur le créneau de la reconstruction musculaire après l’effort en France : Lactel avec Sportéus. La nouvelle boisson lactée développée à partir d’un complexe nutritif breveté : Prolacta. Ce dernier est composé de 35% de protéines de lait, sans lactose.
La boisson pour enfant actif
 
Remédier aux laits aromatisés bourrés de sucre pour les enfants, telle était la volonté du groupe
britannique For Goodness Shakes en développant sa nouvelle boisson lactée protéinée : MilkShoot. Le produit contient 25% de protéines en plus que du lait classique avec du sucre libéré doucement dans l’organisme.
À usage quotidien, ce produit est idéal pour le
nomadisme.

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA