Sial 2014

Le Sial, Salon de l'industrie agroalimentaire en France, se tient du 19 au 23 octobre 2014 à Paris Nord Villepinte. Rendez-vous incontournable des professionnels de l'alimentaire, le salon créé en 1964 fêtera ses 50 ans cette année ! Innovations, nouveaux produits, tendances food, retrouvez toute l'actualité de la distribution et du commerce alimentaire avec le magazine LSA.

SIAL 2014: "L’export représente un excellent relais de croissance", Jean-Philippe Girard (ANIA)

|

A l'occasion de l'inauguration du SIAL 2014 le dimanche 19 octobre, Jean-Philippe Girard, le président de l'ANIA a salué le travail accompli et la réussite du SIAL, tout en soulignant la capacité d'innovation et la volonté et la nécessité même pour l'industrie agroalimentaire de partir à la conquête de l'international. Et ce, tout en rappelant les différents sujets d'inquiétudes de la profession et notamment la guerre des prix. Extraits.

Jean-Philippe Girard, président de l'ANIA
Jean-Philippe Girard, président de l'ANIA © photos laetitia duarte


Sur les motifs d'inquiètudes de l'industrie agroalimentaire

"Les industries alimentaires en France nous donnent également des raisons d’être fiers et ambitieux, même si nous avons bien sûr des fragilités et des motifs d’inquiétudes et des attentes de réponses, parmi lesquelles :

  • La volatilité des prix de nos matières premières agricoles qui met en danger notre filière. 
  • La guerre des prix que se mènent les grandes enseignes de la distribution. Une guerre des prix stupide et contreproductive dont nos entreprises sont les premières victimes et qu'elles doivent compenser sur leurs marges. Ne laissons pas s'installer la déflation !
  • De légitimes préoccupations de santé publique qui mènent parfois à des procès d’intention injustes vis-à-vis de notre industrie alors que nous sommes collectivement déterminés à continuer à avancer – et que nous avons déjà fait beaucoup – dans le sens d’une alimentation saine, de qualité et accessible à tous.

Sur ces trois sujets, nous espèrons pouvoir mettre en place avec les pouvoirs publics, les fédérations,...tous les  acteurs concernés des réponses claires et constructives"

Sur l'envie et la nécessite d'exporter

"Oui ! Nous avons de bonnes raisons d’être fiers de notre secteur industriel et de croire en son développement, en sa capacité de créer de la richesse et des emplois, en la qualité formidable de son savoir-faire, en son goût pour l’innovation, en son désir d’ailleurs c’est-à-dire d’exporter et de faire connaître ses produits sur tous les continents.
L’export à ce titre représente pour nos entreprises un excellent relais de croissance et un formidable moteur de dynamisation. C'est l'un des leviers les plus importants pour relancer la consommation....
J’ai bien conscience que franchir le pas de l’export, notamment pour les PME, n’est pas une démarche facile. Les difficultés sont multiples, le protectionnisme est souvent caché par des barrières sanitaires, des partenaires fiables sont à trouver, les particularités culturelles doivent être comprises et apprises.
C’est pourquoi l’ANIA est active sur cette question pour venir en appui à ses membres. Sous la houlette dynamique de Michel Nalet, président de notre commission export,  nous avons mis en place de nombreuses actions qui nous permettront d’atteindre, je l’espère, les 45 milliards d’euros d’exportations.
Le Ministre des Affaires étrangères a développé le concept de diplomatie économique. C’est une excellente initiative. La France dispose avec les Etats-Unis du réseau diplomatique le plus dense du monde. C’est un appui important pour nos entreprises qui veulent conquérir des marchés à l’étranger. (...)
Mon message à l’adresse des entreprises, vous l’aurez compris : soyons fiers de ce que nous sommes et allons conquérir de nouveaux marchés !"

Sur le rôle du SIAL

"Dans cet édifice à consolider et à développer, le SIAL Paris et ses déclinaisons en Amérique du Nord et du Sud, au Moyen-Orient, en Asie du Sud-est et en Chine, constitue une pierre essentielle. Le SIAL offre à nos entreprises la possibilité de faire des affaires avec des clients du monde entier, de sentir les grandes tendances du marché mondial, de valoriser leurs innovations. Cette occasion unique, à domicile ou presque pour le SIAL Paris, de concentrer autant de contacts, est un atout formidable pour engranger des commandes et du chiffre d’affaires. Notre industrie agroalimentaire française l’a bien compris. Avec plus de 1 000 entreprises présentes sur le SIAL, elle est bien représentée et j’en suis heureux. Je leur souhaite, de même qu’à tous les exposants étrangers et aux visiteurs, de nombreux succès. Et je souhaite au SIAL, à l’occasion de son 50ème anniversaire, toute la réussite qu’il mérite". 

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter