Simply Market s'éclaire en totalité aux le ds

|

Le nouveau magasin de Saclay, dans l'Essonne, éclaire en leds tout sa surface de vente et son parking. Un investissement important, mais qui doit être amorti par des économies d'énergie et une réduction des coûts de maintenance.

L'éclairage par leds concrétise enfin ses promesses à l'échelle d'un magasin entier. Le nouveau Simply Market de Saclay (Essonne), qui a ouvert ses portes le 18 avril, est en effet la première grande surface à opter pour un éclairage 100% leds (diodes électroluminescentes) sur l'espace de vente, meubles froid compris. Le dispositif s'étend aussi en extérieur, sur les parkings et les voies d'accès. Jusqu'à présent, seuls quelques rayons avaient fait l'objet de tests avec ce type d'éclairage, comme chez Carrefour Planet.

 

Meilleure mise en avant des produits frais

Pour accompagner son nouveau concept de magasin, qui fait la part belle aux produits frais, Simply Market a opté à dessein pour cette technologie d'éclairage, qui « met beaucoup mieux en valeur les produits, en faisant par exemple ressortir davantage les couleurs des fruits et légumes, et se rapproche de la couleur naturelle », argumente-t-on chez Simply Market. Avec un changement majeur par rapport à un supermarché classique : les luminaires sont implantés à la verticale et dirigés sur les produits. « La philosophie générale, c'est d'éclairer et de mettre en valeur les produits plutôt que l'allée », résume Gilbert Hamet, le directeur opérationnel de la région Ile-de-France Sud de l'enseigne. Seule contrainte, cela fige l'implantation des rayons.

Dans les linéaires de fruits et légumes, ce sont des spots de leds qui sont ainsi dirigés vers les articles. Dans le reste du magasin, on trouve des tubes d'apparence plus classique, découplés en deux rangées. Chacune est orientée d'un côté du rayon, vers les linéaires et les produits.

« Globalement, le magasin maintient un niveau d'éclairement similaire à celui d'un supermarché Simply Market traditionnel, mais le flux est mieux utilisé puisque dirigé vers les produits », indique Marlène Tisse, responsable marketing pour l'application commerces chez Philips Lighting, fabricant et installateur de la solution. D'autant que le point de vente baigne en partie dans la lumière naturelle, avec près de 320 m² de façades vitrées qui ajourent la charpente en bois. À Saclay, l'éclairage artificiel vient donc souvent en appoint de cette lumière naturelle. « Mais même en l'absence de lumière du jour, la solution des leds aurait été pertinente et appropriée pour éclairer le magasin », assure Christian Gesnouin, directeur technique de Simply Market pour la direction générale Ouest.

Si soigner l'apparence de fraîcheur et de naturel des produits présentés est l'un des atouts des leds pour la partie alimentaire, l'avantage, pour l'enseigne, se situe aussi dans la consommation énergétique.

1 500 M²

de surface de vente

300 000

leds installées au total

50%

d'économie d'énergie attendue sur l'éclairage, tandis que les coûts d'exploitation et de maintenance devraient être divisés par trois

 

5 ANS

de durée de vie estimée pour une ampoule led, 2,5 fois de plus qu'un éclairage traditionnel

70%

de surcoût à l'investissement sur l'ensemble du site, parking compris

Sources : Philips Lighting, Simply Market

 

Coûteux mais économe...

Les leds restent une technologie d'éclairage beaucoup plus « durable » que les solutions classiques, les tubes fluorescents par exemple. Ainsi, malgré un surcoût d'investissement chiffré à 70% par Simply, la résistance et la plus faible consommation énergétique de ce type d'éclairages laissent envisager un amortissement à cinq ans. « La durée de vie d'un appareillage leds est de l'ordre de 50 000 heures, elle est de 19 000 heures pour un tube fluorescent », calcule Christian Gesnouin. Résultat : des coûts de maintenance, c'est-à-dire de changement de lampes, beaucoup plus espacés. Pas anodin quand on sait que l'opération coûte entre 8 000 € et 10 000 € pour un supermarché. « Avec les solutions d'éclairage classique, la maintenance s'effectue tous les trois ans. Avec les leds, nous tablons sur au moins cinq ans », indique Christian Gesnouin.

D'après les acteurs, cette technologie est également moins énergivore. En l'occurrence, le Simply Market de Saclay a beaucoup travaillé sur l'aspect des économies d'énergie avec Philips Lighting, grâce à un système de gestion « intelligente » de la lumière. Le niveau de lumière artificielle s'adapte ainsi à celui de l'ensoleillement naturel.

 

Moins de chaleur produite dans les meubles froid

D'autre part, les leds agissent directement sur la réduction de la consommation d'énergie dans les meubles froid, par exemple. « Les leds dégagent bien moins de chaleur qu'un tube fluorescent, il n'est donc plus nécessaire de surconsommer en produisant davantage de froid pour compenser la chaleur émise par le système d'éclairage et garantir le maintien de la température adéquate à l'intérieur du meuble », explique Marlène Tisse, chez Philips Lighting. La gestion de la lumière s'insère dans le cadre plus global du développement durable, particulièrement travaillé dans le magasin de Saclay. Au total, le distributeur et son fournisseur évaluent à 50% au moins les économies d'énergie sur le poste de l'éclairage, par rapport à une solution classique.

Outre le magasin, les zones extérieures et les deux parkings, l'un devant le magasin, l'autre souterrain (200 places en tout), sont eux aussi éclairés avec des leds. « Ce sont des zones où la sécurité réclame un niveau d'éclairage important », rappelle Christian Gesnouin. Ici, la solution retenue diffuse des tons aux lumières chaudes. Là encore, la durée de vie des leds va générer des économies sur le poste « maintenance », tandis que la réduction de la consommation est estimée à 30%. Autre avantage invoqué, les leds peuvent être allumées et éteintes autant qu'on le souhaite, sans que cela nuise à la durée de vie des ampoules.

Un éclairage ciblé dans chaque zone

1 Les produits frais Un rendu des couleurs optimisé Des spots sont disposés à la verticale et orientés vers les produits. Objectif : une lumière blanche qui rend les couleurs plus intenses. Dans les meubles froid fermés, la technologie leds réduit l'éblouissement et a surtout l'avantage de dégager peu de chaleur.

2 Les produits secs Des linéaires mieux mis en valeur Ici pas de spots, mais plutôt une double rangée de « tubes » leds, orientés là encore à la verticale sur les produits plutôt que sur les allées. Placé en hauteur, l'éclairage doit mettre en valeur les linéaires.

3 Extérieur et parkings Rassurer et réduire la maintenance Pour des raisons de sécurité, ces zones doivent être bien éclairées. Des tons aux lumières chaudes ont été choisis pour les parkings, couverts notamment, tandis qu'un rendu blanc a été privilégié pour l'extérieur du magasin. Surtout, les leds, grâce à leur large durée de vie, vont diminuer la maintenance.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2227

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations