situation de crise chez 3 Suisses France

|

La direction du véadiste a présenté vendredi 23 juin, un pacte social pour désamorcer une crise qui menaçait de déboucher sur une grève ce lundi.Le pacte contient une série de mesures d'économies.

Le pacte social dont le contenu détaillé sera négocié avec les syndicats, prévoit des départs volontaires, des cessations d'activité anticipées pour certains salariés âgés de plus de 57 ans ainsi qu'un gel des salaires cette année et l'an prochain.
Ces mesures sont décidées pour redresser un bilan économique qui se dégrade. Les ventes de 3 Suisses France, l'une des principales enseignes du groupe 3 Suisses International (30% de ses ventes environ) a vu son chiffre d'affaires baisser de 1,2% depuis le début de l'année 2006, indique la direction dans un communiqué. Ce recul n?est pas uniquement la conséquence d'une conjoncture momentanément contraire. De source syndicale, les ventes de 3 Suisses France seraient en baisse de 4% par an en moyenne sur les trois dernières années.
L'entreprise doit surtout faire face, comme les autres grands véadistes (La Redoute, Camif, Quelle) à une mutation de son métier liée au développement de l'internet. Le média assure déjà 22% des ventes de 3 Suisses France. Dans le pacte social, la direction indique d'ailleurs qu'elle va « transformer son modèle commercial et économique vers un modèle mixant les catalogues papier et internet comme un axe de développement à part entière ». « Un plan de formation important » est par ailleurs décidé « pour accompagner l'évolution des compétences liée au redéploiement d'internet ».
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter