Six magasins bretons font front commun contre les déchets

Trois magasins Leclerc, un Super U, un Carrefour Market et un Biocoop s’engagent à réduire leurs déchets de manière plus conséquente que les normes en vigueur en intégrant le programme « Exemplarité Environnementale dans la Grande Distribution en Bretagne » de l’Ademe. 

C'est déjà en Bretagne qu'est née l’initiative zéro gachis, initiée au Leclerc de Landerneau (photo)
C'est déjà en Bretagne qu'est née l’initiative zéro gachis, initiée au Leclerc de Landerneau (photo)© dr

Elles ne sont encore que six. Six grandes surfaces à s’être engagées (dans le cadre de la Semaine européenne de la réduction des déchets) dans une expérimentation aux côtés de l'Ademe Bretagne et de ses partenaires des Conseils généraux et Chambre de commerce et d’industrie. L’objectif, réduire efficacement leur quantité de déchets produits via un total de 155 actions opérationnelles ou à mettre en place. La Biocoop Kerbio Europe à Brest (29), les Leclerc de Gouesnou (29), Pont L'Abbé (29) et Vannes (56), Carrefour Market de Chartres-de-Bretagne (35) et le Super U de Mordelles (35) ont ainsi intégrés ce programme visant à promouvoir une « grande distribution responsable ».

 

Aller au delà des normes en vigueur

 

Sur les actions concernant directement la réduction des déchets. On retient notamment :

 

  • La mise en place d’espace de valorisation des produits à DLC limitée,
  • La valorisation des fruits et légumes abîmés,
  • La vente de produit à emballage consigné,
  • La collecte de lunettes, CD-DVD ou livres des clients,
  • Le développement du don aux associations caritatives,
  • La mise en place de tableaux de suivi des tonnages de déchets,
  • La reprise des cageots par les fournisseurs,
  • La sensibilisation des salariés à la lutte contre le gaspillage et au tri des déchets…

Des mesures pour un programme à dimension transversale et « au-delà des normes et réglementation en vigueur. », selon l’Ademe.

Quatre places restent à prendre pour que l’effectif du programme soit complet. Les enseignes candidates doivent être situées dans les Côtes-d’Armor, l’Ille-et-Vilaine ou le Morbihan et remplir un ensemble de critères allant du tonnage des déchets par rapport au chiffre d’affaires, à la consommation d’électricité en KWh rapportée au chiffre d’affaires en passant par la part des produits biologiques issus des filières courtes… Des candidats ?

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter