Smiley, souriez,c’est français !

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Universel, indémodable et déclinable à l’infini, le « smiley » fait sourireà travers le monde entier… Pourtant, peu d’entre nous savent que ce symbole du bonheur a été créé il y a plus de quarante ans, en France.

Un sourire et tout va mieux ! C’est en 1972, dans les pages du quotidien France Soir, qu’apparaît pour la première fois une petite bouille jaune et souriante. « Au milieu des informations déprimantes, ce logo illustrait une rubrique de bonnes nouvelles », raconte Nicolas Loufrani, PDG de SmileyWorld. Une idée de génie trouvée par son père, Franklin Loufrani, qui avait pris le soin de déposer, dès 1971, le logo et la marque Smiley à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI). « Il n’était pas possible de protéger le seul dessin, très minimaliste. Je lui ai donc associé une marque, Smiley », se souvient Franklin Loufrani.

200 entreprises licenciées dans le monde

Quelque quarante ans plus tard, le taux de notoriété du logo atteint le chiffre record de 97% dans le monde, tandis que la marque Smiley est, elle, connue par 90% des consommateurs à travers la planète. Des scores à faire pâlir même les plus grands noms de la grande consommation

SmileyWorld réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires annuel d’environ 170 millions de dollars. Son emblème et sa marque sont déclinés en textile, lunettes de soleil, peluches, puzzles, articles de fête, papeterie, accessoires automobiles ou encore pâtes et produits surgelés. « Nous comptons 200 entreprises licenciées dans le monde, avec une vingtaine de nouveaux produits lancés cette année », calcule Nicolas Loufrani.

Les raisons d’un tel succès C’est l’autre idée de génie des Loufrani, fils cette fois-ci : à la fin des années 1990, Nicolas conçoit des variations de la binette originelle… au moment où internet prend son essor. Les émoticônes sont nées et les « smileys » aux multiples expressions signent les mails et autres messages. « Notre marque Smiley aurait pu connaître le même sort que Frigidaire, Thermos ou Kleenex, devenues génériques. Mais notre force a été de ne pas en contrer l’utilisation par les particuliers tant qu’ils n’en faisaient pas un usage commercial », explique Franklin Loufrani.

Plus de 5 000 émoticônes pour ilustrer le quotidien

Actuellement, le studio de design de SmileyWorld compte à son actif plus de 5 000 graphismes d’émoticônes différents, dont l’univers est adapté aux besoins des partenaires licenciés. « Mais jamais nous ne signerons de contrat pour des cigarettes ou de l’alcool : nous ne sommes pas là pour faire de l’argent, mais pour diffuser de la bonne humeur », tranche Franklin Loufrani. Avec plus de 4,6 millions de fans sur Facebook dans le monde, dont 500 000 en France, le contrat semble être rempli !  

En dates

  • 1972 Franklin Loufrani utilise le logo, qu’il avait déposé avec la marque Smiley en 1971, pour illustrer une rubrique de bonnes nouvelles dans « France Soir »
  • 1997 Son fils Nicolas lance les « émoticônes »

En chiffres

  • 170 M $ de CA monde pour Smiley Company
  • 97% de taux de notoriété pour le logo dans le monde en 2013*
  • 90% taux de notoriété pour la marque Smiley*

Sources : Smiley Company, * enquête Toluna

Sur Magasin LSA, trouver les fournisseurs d'équipement de magasin. Contactez vos futurs fournisseurs et grossistes en quelques clics. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2317

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA