Snacking : la tendance "sucré gourmand"

|

Fini l’allégé ! Côté snacking le sucré s’assume et se veut gourmand. Une façon, pour le consommateur, de finir son repas sur une touche réconfortante et de miser aussi sur l’encas, qui fait son retour en force en grandes surfaces.

L’enseigne modèle : Gagao

Ce concept est parti d’un chocolatier, Stéphane Gross, qui a voulu surfer sur la tendance des enseignes dédiées aux boissons. Il a donc ouvert, à Strasbourg, deux « cacaoterias », c’est-à-dire un coffee-shop où du cacao premium et bio est utilisé pour la confection des breuvages. Il décline toute une gamme de boissons gourmandes, avec toppings et pâtisseries.

La déclinaison en GMS : la Boulangère Milka

Deux marques reprennent les codes du goûter à l’ancienne qui sublimait le chocolat: La Boulangère et Milka proposent des pains viennois fendus auxquels il faut ajouter des barres de chocolat au lait. Sodebo aussi surfe sur cette tendance, avec, dans les stations-service pour l’instant, un pain viennois fourré aux pépites de chocolat dans sa gamme Le Mignon. À noter: la chaîne Starbucks compte déjà une dizaine de références prêtes à boire et gourmandes en GMS. Après Discoveries Cappuccino et Light Latte, elle lance, début 2015, un Tchai Latte.

Et demain

L’offre de desserts a encore du potentiel dans le pôle snacking, qui se situe souvent loin du rayon boulangerie-pâtisserie et de l’épicerie sucrée…

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2357

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA