Social shopping : Snapchat tisse un partenariat avec Amazon

|

Les utilisateurs américains de l'application de partage de photos et de vidéos peuvent filmer un produit qui leur plaît avec Snapchat. Grâce à un logiciel de reconnaissance d'image, l'article est automatiquement identifié et l'internaute peut l'acheter sur Amazon.

Snapchat
Snapchat© Snap

Une poignée d'utilisateurs américains de Snapchat pourront acheter sur Amazon des produits qu'ils filment avec leur smartphone via l'application de partage de photos et de vidéos. Cette fonctionnalité sera progressivement étendue aux Etats-Unis puis dans les autres pays où Snapchat est présent. Le réseau social a confirmé le 24 septembre un partenariat avec le géant de l'e-commerce Amazon pour se développer dans le social shopping face à ses concurrents Instagram et Pinterest qui ont récemment sorti de nouvelles fonctionnalités avec ce même objectif.

Concrètement, un mobinaute voit une paire de chaussures qui lui plaisent. Il les filme avec son smartphone. Il peut également flasher le code barre du produit. Les images sont d'abord analysées par Snapchat, qui détermine si la vidéo est centrée sur un objet, un code barre, un visage ou un QR code Snapchat. Dans les deux premiers cas, il envoie les images à Amazon, qui les analyse avec ses puissants outils de reconnaissance d'image. Les algorithmes d'Amazon identifient le produit.

Générer des revenus publicitaires

Le géant de l'e-commerce pousse à Snapchat une série d'articles équivalents. Le réseau social présente au mobinaute, dans l'environnement de son application mobile, cette série de produits avec une petite vignette photo, leur nom et leur prix. L'application indique également si le produit est disponible aux abonnés Prime et s'il peut donc être livré moins de deux jours après la commande. L'utilisateur de Snapchat clique sur l'article qui l'intéresse et est rebasculé sur le site ou l'application d'Amazon, où il peut finaliser son achat.

Snapchat n'a pour le moment pas précisé s'il était rémunéré par Amazon pour ces clients supplémentaires qu'il lui fournit. Mais si cette nouvelle fonctionnalité génère un nombre important de ventes sur le site e-commerce, le réseau social prouverait aux marques et aux fabricants que son application est un canal de conversion important, ce qui les inciterait à réaliser des campagnes publicitaires sur sa plateforme. Des revenus publicitaires qui seraient bienvenus pour Snapchat, qui a essuyé au deuxième trimestre 2018 353 millions de dollars de pertes nettes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message