Marchés

Sodebo Pasta Box Simplissimo

L’enjeu

Redynamiser le segment des box

Pourquoi ce nom

Le sujet décisif n’est donc pas tant celui de l’appellation de la gamme (« Simplissimo » est-il un « bon » ou « mauvais » nom ) que celui de l’architecture de marque dans lequel il s’inscrit. À savoir une triple entrée : selon la marque (« Sodebo »), le segment (« Pasta Box ») et la gamme (« Simplissimo »). Celle-ci doit renforcer la lisibilité et la puissance de l’offre et lutter contre le « désordre » de la réussite qui mène à gérer chaque année une masse plus grande de dénominations.

C’est pourquoi les grandes marques devraient examiner leur architecture tous les cinq ou dix ans. Que Sodebo innove et veuille « structurer l’offre box », c’est évidemment une excellente initiative. Mais elle ne peut prendre toute son efficacité qu’à l’aune d’un regard global sur son portefeuille de noms.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA