Soldes d’été 2015 : la tendance négative se confirme [Infographie]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Malgré une durée de 6 semaines, les soldes de l’été 2015 n’ont pas eu le succès escompté. Le baromètre Toluna/LSA de la 6e semaine révèle qu’une partie des Français a dû réduire son budget. 

33% des Français ont du réduire fortement leurs achats pendant les soldes cette année.
33% des Français ont du réduire fortement leurs achats pendant les soldes cette année. © olly - fotolia

Un bilan mitigé. C’est ce qu'il ressort des résultats du baromètre Toluna/LSA des soldes de l’été 2015 : si 77% des Français ont fait les soldes, ce chiffre reste à nuancer, car cela représente seulement un point de plus de fréquentation par rapport à 2014, avec une semaine de soldes supplémentaire. Du côté des budgets, la tendance négative est confirmée, 33% des Français révèlent avoir dû réduire fortement leurs achats cette année, alors que 43% ont le même budget, et seulement 24% ont pu réaliser des achats supplémentaires. 71% des Français ont profité des réductions pendant les deux premières semaines, alors que 6% des Français ont attendu les dernières semaines. Pour Philippe Guilbert, le directeur de Toluna, la canicule et la 6e semaine supplémentaire n’ont pas suffi : "La tendance négative des soldes d’été 2015 est donc confirmée, elle s’accompagne cependant d’une grande diversité des situations locales et par enseigne. Avec un budget en forte baisse, les petits prix ont été principalement recherchés par les consommateurs français. Les distributeurs qui ont pu répondre à la demande d’articles d’été à prix mini ont certainement mieux réussi leurs soldes d’été".

Regain de l’habillement homme et enfant en 6e semaine

Si les secteurs de l’habillement et du sport sont privilégiés lors des deux premières semaines, la dernière semaine de soldes a largement bénéficié du départ en vacances des aoutiens, avec un léger sursaut de fréquentation. Ce sont les habillements enfants et hommes qui ont profité de ce léger regain en 6e semaine, alors que l’habillement femme est lui en baisse. Les secteurs du bricolage, de l’ameublement, et du jardinage se portent généralement mieux dans les dernières semaines, période à laquelle les consommateurs s’y consacrent généralement, tandis que l’hygiène et la beauté, le high-tech et l’électroménager, et la culture, sont restés stable sur la période.

Sur Internet, les soldes débutent en 3e semaine

En 6e semaine, le regain de l’habillement a aussi profité aux centres commerciaux, qui avec 37,7% d’acheteurs repassent devant Internet (37,1%). Sur l’ensemble de la période, les centres commerciaux et boutiques de centre-ville sont privilégiés lors des deux premières semaines, alors qu’Internet reste stable sur la durée des soldes et a tendance à gagner en acheteurs dès la 3e semaine. 

Le bilan des soldes d'été 2015 en infographie 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

2 commentaires

LAUREEN

10/09/2015 08h31 - LAUREEN

Bonjour, pourriez-vous svp rappeler les statistiques des soldes d'été 2014 ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

HUCHET HERVE

20/08/2015 09h26 - HUCHET HERVE

Bernard trop tôt et trop long les soldes svp et comme cette année il fait beau fin Août les clients ne sont pas motivés sur l'hiver et veulent encore de l'été mais Evidemment soldé ....! personnellement je suis pour 4 périodes de soldes, début Août pour 3 semaines fin janvier pour 3 semaines fin avril pour 10 jours maxi (promotion printemps) fin novembre idem (promotion automne) plus de contrôles pour interdire soldes et PROMOTIONS entre ces périodes et voir à contrôler les sites de vente par internet qui font de fausses soldes communiquer plus sur le trafic des soldes comme cette émission qui il y a eu ou P Aboukrat était interviewé afin de faire voir aux consommateurs qu'ils se font berner Amicalement Hervé

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA