Soldes d'été 2015: Martine Pinville, secrétaire d'Etat au Commerce, des Galeries Lafayette au "Front de Mode"

|

Dossier La nouvelle secrétaire d'Etat au Commerce Martine Pinville a ouvert les soldes d'été ce matin en parcourant les allées des Galeries Lafayette et du Printemps, les grands magasins de luxe parisiens. Mais en fin de journée, elle va inaugurer le tout nouveau "Front de mode", un concept store de créateurs engagés dans une démarche sociétale, en se basant sur la responsabilité sociale ou environnementale...

Martine Pinville, lors du lancement des soldes 2015, avec Nicolas Houzé, Directeur Général des Galeries Lafayette
Martine Pinville, Secrétaire d’État chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire, auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique
Agnès Vigneron, Directrice des Galeries Lafayette Haussmann
Martine Pinville, lors du lancement des soldes 2015, avec Nicolas Houzé, Directeur Général des Galeries Lafayette Martine Pinville, Secrétaire d’État chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire, auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique Agnès Vigneron, Directrice des Galeries Lafayette Haussmann© DHSimon Dominique Henri SIMON/ Galeries Lafayette

La rédaction vous conseille

Certes, Martine Pinville, la nouvelle secrétaire d'Etat chargée du Commerce, de la Consommation et de l'Economie sociale est solidaire, aura lancé les soldes dans les grands magasins Galeries Lafayette et le Printemps, tôt ce matin. Mais elle va aussi inaugurer, en fin de journée, ce mercredi 25 juin 2015,  le tout nouveau "Front de mode", un magasin conceptuel - le ministère préfère Concept Store" - réunissant une cinquantaine de créateurs solidaires... La ministre a pris la mesure de sa charge. Elle visite les magasins de luxe, mais aussi ceux de l'économie sociale et solidaire...

Ambition sociétale 

« Front de mode » est un magasin multimarque qui réunit dans un même espace une cinquantaine de créateurs de talent répondant à au moins un des trois piliers du développement durable dans la mode éthique : approche sociale de la production, respect de l’environnement dans le choix des matières, ambition sociétale et culturelle dans leurs rapports aux personnes", précise un communiqué de Martine Pinville. Elle y sera entre 18 et 19 heures, le temps d'échanger avec par Sakina M’SA, fondatrice de « Front de Mode », de visiter l'espace ses différents univers (Univers de la mode, Univers de la beauté, espace café et bibliothèque, espace conférence), et de dialoguer avec les créateurs. 

Des 8 heures...

Martine Pinville était dès 8 heures ce matin aux Galeries Lafayette, visiblement ravie de se retrouver face aux caméras dans ce moment survolté de la consommation. Aux côtés de Nicolas Houzé, patron de l'enseigne, elle a coupé le ruban signant l'ouverture officielle des soldes et l'ouverture des portes du magasin, passées par quelques centaines de clientes pressées, dont beaucoup d'Asiatiques. Elle s'est ensuite rendue au Printemps, accueillie par Pierre Pellarey, patron des lieux, et le CEO, Paolo de Cesare. La ministre, souriante, regarde ici les nouvelles baskets, testant là un beau sac de cuir à 120 €, mais soldé seulement à 30 %. "Je vais attendre, il va sans doute y avoir de nouvelles remises, je ferai les soldes dans quelques jours". 

Vente à perte

Interrogée sur l'intérêt des soldes alors qu'il y a des promotions tous les jours, Martine Pinville a estimé que ce jour  reste "un moment importantcar il est clairement identifié par les consommateurs français et internationaux", à l'inverse des  promotions qui se font le reste de l'année."On sent qu'il y a toujours un intérêt, il peut y avoir de vraies bonnes affaires à faire car c'est la seule période où les commerçants sont autorisés à vendre à perte, les rabais sont plus importants". Dès 8 heures jusqu'à 19 heures dans les magasins. La nouvelle ministre du Commerce se sera frottée au terrain ! 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations