Soldes d’hiver 2015 : sans surprise, des Français moins nombreux pour ce premier week-end

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier 49% des Français ont fait les soldes durant le premier week-end des 10 et 11 janvier 2015. C'est une proportion en baisse de 3,8 points par rapport à la même période de 2014. C'est en Ile-de-France que ce recul est le plus marqué : -10 points, ce qui est considérable.

Un début poussif pour les soldes qui, après les attentats qui ont secoué la France, n'étonnera personne.
Un début poussif pour les soldes qui, après les attentats qui ont secoué la France, n'étonnera personne. ©gb

La rédaction vous conseille

Le contraire qui aurait été surprenant… Les soldes sont passés au second plan des préoccupations des Français entre le mercredi 7 et le dimanche 11 janvier 2015. Voire au troisième, quatrième, cinquième plan… Au total, 69,2% des Français ont fait les soldes. C’est deux points de moins par rapport à 2014. Et deux points, sur ce genre de grands événements de consommation, c’est considérable.

Un rattrapage à attendre

Faut-il alors s’attendre à un phénomène de rattrapage ? C’est très probable en effet : à en croire le sondage exclusif réalisé par Toluna pour LSA, "75,5% des Français pensent aller faire les soldes avant la fin des soldes, fixée au 17 février 2015". En Ile-de-France, la fréquentation s’affiche en recul de 10 points durant ce premier week-end des 10 et 11 janvier 2015, par rapport à la même période de 2014. A l’échelle du pays, la baisse est moindre, mais là encore importante : -3,8 points.

Un net basculement (passager?) vers la vente en ligne

Au-delà de ce recul, déjà en soi symptomatique, un autre élément marquant est à souligner : on observe un net basculement, plus ou moins marqué, des magasins physiques vers la vente en ligne, par rapport à l'an dernier. Il est particulièrement vrai pour la fréquentation des grands magasins : 5,5 points de recul pour ces derniers. Un chiffre à évidemment mettre en parallèle avec la baisse générale en Ile-de-France où, avec les Galeries Lafayette et le Printemps, ils sont particulièrement implantés.
Les centres commerciaux en pâtissent eux aussi, mais dans une moindre mesure : -1 point. Principe des vases communicants oblige, c’est la vente en ligne qui ressort gagnante avec une augmentation de 1,4 point.

Des achats prévus, essentiellement

Ceci posé, gare aux interprétations hâtives évidemment. Il est très possible que les locomotives habituelles, centres commerciaux et grands magasins, retrouvent très vite de l’allant. "Avec l’émotion et l’inquiétude soulevées par les attaques terroristes, les Français se sentent davantage citoyens que consommateurs en ce moment, analyse Philippe Guilbert, directeur général de Toluna. La fréquentation chute fortement en Ile-de-France, et les consommateurs se contentent souvent de faire les achats prévus de longue date. Les grands magasins et centres commerciaux reculent en fréquentation par rapport à l’an dernier, tandis que l’e-commerce progresse légèrement en nombre de d’acheteurs ce week-end."

Découvrez maintenant les chiffres clés des cinq premiers jours de soldes d'hiver 2015, tels que révélés par le sondage exclusif réalisé par Toluna pour LSA :

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA