Soldes d’hiver 2017: le point sur les intentions d’achat sur Internet

|

ETUDE A quelques heures du coup d’envoi des soldes d’hiver 2017, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) fait le point sur les intentions d’achats en ligne des Français durant ces 5 semaines de ventes au rabais. 

Selon l'étude CSA pour la Fevad, le budget moyen prévu pour les achats sur Internet à l’occasion des soldes d’hiver s’élève cette année à 199 euros, soit 16 euros de plus que pour l’édition 2016
Selon l'étude CSA pour la Fevad, le budget moyen prévu pour les achats sur Internet à l’occasion des soldes d’hiver s’élève cette année à 199 euros, soit 16 euros de plus que pour l’édition 2016© DR

L’enquête du baromètre des événements commerciaux mettaient en garde : pour ces soldes d’hiver 2017, les Français se ruent sur Internet pour préparer leurs emplettes. Mais à partir du Jour J, ils préfèrent toujours se ruer dans les boutiques physiques. Pour autant, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) assure que 26 millions de Français seront au rendez-vous sur la Toile pour ce temps fort, selon une enquête exclusive réalisée par l’Institut CSA auprès de 1000 internautes.

L’étude révèle que 73% des e-acheteurs ont l’intention d’utiliser Internet pour la préparation comme pour l’achat, lors des prochains soldes d’hiver (vs 68% en 2016, +5 points). Cette tendance est encore plus prononcée auprès des 25-34 ans (82%).

Un budget moyen en hausse

Le budget moyen prévu pour les achats sur Internet à l’occasion des soldes d’hiver s’élève cette année à 199 euros, soit 16 euros de plus que pour l’édition 2016. Pour 64% des e-acheteurs, le budget alloué à ces cyber-soldes sera identique à celui de 2016. Toutefois, ils sont plus nombreux cette année à envisager de dépenser plus (16% vs 13%). 21% envisagent quant à eux de réduire leur budget cette année, un score stable par rapport à l’année passée (22%). A noter que les hommes et les CSP + prévoient de délier les cordons de la bourse : les premiers déclarent dépenser 232 euros pour les soldes d’hiver 2017, contre 214 euros en 2016 ; les CSP+ comptent consacrer 242 euros à l’événement (contre 225 euros en 2016).

La mode et les produits bruns en tête

Parmi la liste des achats à effectuer pendant cette période de prix cassés, la mode reste le premier poste de dépense envisagé ; 90% des sondés déclarent en effet avoir l’intention d’acheter au moins un produit d’habillement, accessoire, ou paire de chaussures (contre 83% en 2016). Viennent ensuite les produits bruns ou blancs (32%) qui demeurent plus prisés par les hommes (42% vs 23% des femmes). Des intentions d’achat qui sont à la hausse par rapport à l’an dernier avec un nombre moyen de produits achetés envisagés de 3,4 (vs 3 en 2016). Plus généralement, l’ensemble des familles de produits progressent entre 2016 et 2017.

Extrait de l'étude CSA pour la Fevad

La part belle au M-commerce

Si l’ordinateur reste le premier outil et continue de progresser pour préparer ou effectuer les soldes d’hiver 2017 sur internet (86% vs. 79% en 2016), les écrans mobiles connaissent une forte progression. L’usage du smartphone pendant les solde sa progressé de 21 pts entre 2013 et 2017 ; l’achat en lui-même a augmenté de 13 points. Cette tendance est encore plus marquée auprès des 25-34 ans qui sont de plus en plus nombreux à envisager de préparer les soldes ou faire des achats soldés via leur téléphone (64%, +10 pts par rapport à 2016) ou tablette (55%, +13 pts par rapport à 2016).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message