Soldes en ligne : Sarenza, Priceminister et Cdiscount dévoilent des premiers chiffres

|

Dossier Alors que le coup d’envoi des soldes a eu lieu mercredi 28 juin, trois e-marchands ont communiqué des premiers chiffres à la mi et en fin de journée. En voici les principaux.

Les soldes d'été 2017 ont débuté mercredi 28 juin et prendront fin le 8 août
Les soldes d'été 2017 ont débuté mercredi 28 juin et prendront fin le 8 août© kotoyamagami - Fotolia

Cdiscount 

4 millions - C’est le nombre de connexions enregistrées par Cdiscount en fin de première journée de soldes. L’e-commerçant français, qui a baptisé cette opération « Je peux pas… j’ai soldes », affirme avoir vendu 200 téléviseurs à  499 euros en 4 heures, 500 lave-linge à 99,99 euros en 40 minutes et 500 valises à 9,99 euros en 30 minutes.  Dès la première démarque, l’e-commerçant a mis en ligne des offres pouvant atteindre jusqu’à - 95% sur la plupart des catégories de produits composant le site.

PriceMinister-Rakuten 

+25% - C’est la hausse du nombre de produits vendus sur le site Priceminister.fr le 28 juin à 12h00. Le panier moyen était en progression de 11% et la plus grosse partie de cette croissance provient des ventes sur mobile. En effet, le nombre de produits écoulés via les applications smartphone de l’e-commerçant a quadruplé. Les produits les plus vendus dans la catégorie mode sont les chaussures Stan Smith, les espadrilles et les tropéziennes, des articles de fitness Asics, Mizuno, des shorts de bains et des bermudas et des maillots de bain. Dans la catégorie high-tech, ce sont les smartphones Galaxy S8, iPhone 7 et le OnePlus 3T ainsi que les appareils photos Instax Mini 8. Enfin dans la catégorie maison, ce sont les matelas à mémoire de forme, du gros électroménager et des ventilateurs Dyson.

Sarenza

50 000 - C’est le nombre de paires de chaussures que l’e-commerçant français prévoyait de vendre lors de la première journée des soldes. Ce serait un record pour le site. Deux heures après le lancement des soldes, Sarenza.com a constaté un panier moyen de 85 euros, soit une hausse de 3% par rapport aux soldes été 2016. L’e-marchand explique cette progression par une politique de démarque agressive dès les premiers instants, jusqu’à -60% sur plus d’un million de produits.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message