Soldes été 2013: De bonnes affaires en perspective

|

Dossier H-48 avant les soldes et… de l’incertitude à tous les étages. Un peu comme toutes les saisons, certes, mais pire que d’ordinaire. La faute à la météo. A la crise. Au pouvoir d’achat. Au chômage.

Autant de bonnes raisons pouvant à rester chez soi et veiller jalousement sur le peu d’argent qu’il reste à la fin du mois…

Conséquence logique d’un tel état d’esprit ancré depuis des mois: "les stocks sont au plus haut et les trésoreries au plus bas chez les commerçants", pointe les experts du cabinet Kurt Salmon.

De bonnes affaires en vue

Pourquoi? Parce que les ventes sont très mauvaises depuis le début de l’année 2013: "-2,2% pour les grands magasins et -9,4% pour les magasins populaires en cumul entre janvier et mai 2013", indique Kurt Salmon. Or les commerçants du textile avaient globalement imaginé – à tort donc – avoir touché le fond l’année précédente. Si bien que, indique Kurt Salmon dans son analyse, les enseignes "se sont engagées à hauteur des volumes 2012 en achetant leur collection printemps-été 2013. Mais les ventes n’étant pas au rendez-vous, les commerçants vont devoir déstocker pour soulager les trésoreries et acheter la saison 2014".

En clair, si l’on se place du point de vue des consommateurs, il y aura de bonnes affaires en vue, dès ce mercredi 26 juin.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations