Soldes toujours, promos encore !

|

Ils ont commencé dans 80 départements le 27 juin et débuteront cette semaine dans les départements restants. Les soldes restent un rendez-vous incontournable pour les consommateurs : 59 % d'entre eux attendent le jour J pour faire leurs achats, et leur importance ne cesse de croître d'année en année. Ils ont encore progressé de 5 % en 2006 sur le marché de l'habillement, selon TNS Worldpanel. Les Français dépensent en moyenne 109 E pour les soldes d'été et 131 E pour ceux d'hiver. Mais, prévient le panéliste, les promos dans le secteur textile augmentent plus vite : +10 % en 2006, pour un budget moyen de 178 E, soit bien plus élevé que celui des soldes. Mieux, les promotions hors période de soldes ont atteint, à fin février 2007, un seuil record de 21 % des dépenses annuelles, contre 20 % pour les vrais soldes. « Les promos hors soldes sont beaucoup plus dynamiques et progressent plus que les soldes des périodes réglementaires, confirme Nathalie Lestrat, directrice de l'unité fashion de TNS Worldpanel. Il est donc capital pour les enseignes de cerner l'impact des vrais soldes dans tous les circuits, et particulièrement sur internet. » Les voilà averties

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2007

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous