Son avis sur les start-up

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Michel-Edouard Leclerc Conférence LSA 2015
Michel-Edouard Leclerc Conférence LSA 2015© Laetitia Duarte / LSA

LSA - Cédez-vous, vous aussi, à la mode des incubateurs, aux rachats de start-up ?

M.-É. L. - Dans le monde de l’internet, il y a un formidable renouveau de créativité, d’inventivité, d’audace… Dans ce foisonnement, il y a beaucoup de prestations qui nous intéressent. Alors oui, nous sommes à l’écoute. Avant d’investir sur les sites de para et de lentilles, nous avions racheté des start-up. Beaucoup d’adhérents, à titre individuel, investissent dans ces entreprises et il est prévu, au sein de la Commission commerciale, la création d’un incubateur.

Nous sommes de très gros utilisateurs de solutions digitales et nous nous reposons aussi sur Infomil (à Toulouse) et son écosystème. Cette entreprise a fait ses armes avec la gestion des systèmes de caisse. Aujourd’hui, l’essentiel de ses projets porte sur les solutions de paiement, la gestion de datas… Sans Infomil, il n’y aurait pas le drive !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2414

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA