Marchés

Sondage exclusif Toluna/LSA : 14,1 millions d'acheteurs de produits avec jeux-concours autour de la coupe du monde de football

|
72,6% des hommes de 18-34 ans avouent avoir été influencé par l’offre, et 75,7% des fans de foot
72,6% des hommes de 18-34 ans avouent avoir été influencé par l’offre, et 75,7% des fans de foot

La rédaction vous conseille

Pas moins 41,7% des Français déclarent avoir acheté dans les 3 derniers mois un ou plusieurs produits comportant un jeu-concours ou une loteriesur le football, la Coupe du monde 2014 ou le Brésil. Les principales catégories concernées sont: l’alimentaire (17,9%), les boissons (14,7%), l’habillement (6,8%), le sport (6,4%). Les autres catégories citées (entre 3 et 5% des personnes interrogées) : l’hygiène, les télévisions, la culture (livre, vidéo, musique), la Beauté-Santé, l’entretien, l’électroménager, les voyages/loisirs, la papeterie, le high-tech (informatique téléphonie, jeu vidéo…)

Parmi ces acheteurs, 66,3% disent avoir été influencé dans leur choix par ces jeux ! 19,4% des acheteurs avouent notamment avoir souvent ou très souvent acheté ces produits en raison de l’offre. D’après ce déclaratif, on peut estimer qu’un total de 14,1 millions de consommateurs ont directement été influencés par ces jeux-concours liés à la Coupe de Monde 2014 ! Cette estimation inclue les jeux citant le Mondial FIFA , mais aussi tous ceux ayant une thématique sur le football ou le Brésil en général. Bien sûr, la proportion d’acheteurs va augmenter sur le cœur de cible de l’opération : 53,4% des hommes de 18-34 ans ont acheté ces produits et 59,1% des fans de football (les personnes beaucoup ou assez intéressées par le football représentent 47,2% de l’échantillon). De même, 72,6% des hommes de 18-34 ans avouent avoir été influencé par l’offre, et 75,7% des fans de foot ! 

Philippe Guilbert, directeur général Toluna, précise « même si les consommateurs ne se rappellent pas en détail de leurs achats sur longue période, ce déclaratif confirme le nombre très important d’opérations lancées en Grande Consommation sur le Mondial de football. Qui plus est, 2 acheteurs sur 3 avouent avoir été influencés par celles-ci. Le jeu-concours n’est pas le principal critère d’achat mais il peut aider, notamment pour des produits alimentaires et des boissons d’une valeur unitaire peu élevée : même sans gagner, le consommateur s’offre à moindre coût la possibilité de rêver à un voyage au Brésil ou à un autre lot ! Les fans de football réagissent bien sûr encore mieux à l’offre, et là aussi le fait de ne pas gagner n’a pas d’impact négatif sur la marque. Comme lors d’une compétition, les Français savent que tout le monde ne peut gagner… à l’exception des marques qui arrivent à générer un pic de chiffre d’affaires ! »

Le sondage Toluna www.quicksurveys.com  a été réalisé par Internet en France le 6 juin 2014 auprès d’un échantillon de 1500 personnes âgées de 18 ans et plus. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population nationale en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message