Sondage exclusif Toluna pour LSA : deux tiers des Français favorables à l'ouverture des hypers et supers le dimanche

|

SONDAGE Voilà qui va faire plaisir aux grandes surfaces alimentaires qui cet été ont enfreint la règle en ouvrant le dimanche! Selon un sondage exclusif réalisé par Toluna les 3 et 4 septembre auprès d'un échantillon de 1500 personnes, 61,7% des Français souhaiteraient voir ouverts les supermarchés et hypermarchés le dimanche

Les Français aimeraient que les superamrchés et les hypermarchés soient ouverts le dimanche.
Les Français aimeraient que les superamrchés et les hypermarchés soient ouverts le dimanche.© © Carrefour

 "Les consommateurs sont de plus en plus habitués à acheter sept jours sur sept avec la montée du e.commerce et du drive, commente Philippe Guilbert, directeur général de Toluna. Moins de deux Français sur dix sont donc opposés à l'ouverture le dimanche, dont seulement un Francilien sur dix".

 

Le combat des syndicats risque de devenir obsolète. "De nombreux Français pensent que des salariés peuvent être intéressés à travailler le dimanche, poursuit Philippe Guilbert. L'ouverture le dimanche n'est donc pas perçue comme une demande exclusive des grandes enseignes qui se ferait au détriment des salariés". Le petit commerce n'est pas oublié puisqu'un Français sur trois souhaite y aller aussi le dimanche. Visiblement, les Français pensent qu'ils dépenseraient plus le septième jour : c'est le cas d'un tiers d'entre eux (34,2%). Mais 31,8% estiment que cela n'aurait pas d'impact sur leur consommation. Les retombées économiques d'une libéralisation le dimanche ne sont donc pas certaines. Enfin, les Français pensent d'abord...à eux! 60,6% estiment que l'ouverture le dimanche bénéficie aux consommateurs et 52,9% aux salariés.

 

1 commentaire

belisa

27/09/2014 10h21 - belisa

Moi employée vente en grande surface, j' aimerais qu on demande aux français s'ils seraient d'accord pour l'ouverture le dimanche, des écoles, de la poste ,des bureaux, des entreprises, etc. Pourquoi s'acharner sur nous et nous rendre les esclaves de la consommation? Que les commerces et grandes surfaces embauchent des étudiants et des chômeurs volontaires spécialement pour le dimanche, dans ce cas ça se ce serait une avancée plutôt qu une reculade sociale

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter