Sondage : Les Français peu enclins à soutenir les enseignes en difficulté

|

Avis aux magasins Virgin et Game qui sont actuellement en grande difficulté économique : leurs soucis ne semblent pas susceptibles de créer d'élan de solidarité massif, du moins commercial. Si l'on en croit la question posée à un échantillon représentatif de 1 000 Français par Ipsos pour l'agence conseil en marketing CaCom, seuls un quart d'entre eux (27%) disent qu'ils seraient incités à se rendre en magasins s'ils apprenaient les difficultés de l'enseigne et encore, pour 6% d'entre eux ce serait avant tout pour faire de bonnes affaires. Ce sont d'ailleurs les jeunes qui sont un peu plus nombreux à se dire attirés par de possibles affaires, « alors que leurs aînés se montrent quant à eux un peu plus disposés à faire preuve de solidarité envers les salariés touchés », observe CaCom.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2260

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous