Marchés

Sony à la rescousse d’Olympus ?

|
sony logo

Laminé par un scandale de manipulations comptables, le spécialiste de l'électronique grand public, Sony, renflouerait son compatriote Olympus en injectant 50 milliards de yens (500 millions d'euros) dans l'entreprise, selon certains médias japonais.

L'information, démentie par Olympus, dopait les titres des deux groupes vendredi à la Bourse de Tokyo.

A l’issue de cette transaction, Sony deviendrait le premier actionnaire du fabricant d'appareils photos et d'endoscopes avec une participation de 10%, indiquent entre autres la télévision NHK et le quotidien financier Nikkei. Une autre information circulait il y a quelques semaines concernant une montée au capital de Panasonic.

Selon ces médias, Sony et Olympus s’associeraient notamment dans l'optique et l'imagerie médicale. Renforçant ainsi la position dominante de ce dernier sur le marché mondial des endoscopes. Olympus en contrôle déjà 70%.

Se développer dans le médical

Face à l’érosion de ses ventes, Sony souhaite élargir son domaine d’activité. Se diversifier ainsi dans le domaine médical serait une aubaine pour le groupe asiatique. En 2010, Sony avait fait l'acquisition de la société américaine de cytométrie iCyt (la cytométrie consiste à étudier les cellules en les faisant défiler à grande vitesse dans un flux, le plus souvent lumineux, comme un laser).

Cette acquisition avait permis à Sony de mettre un pied dans cette activité pointue. Il cherche ainsi à appliquer dans le domaine médical son savoir-faire acquis dans l’imagerie et l’analyse d’image, initialement réalisé pour le divertissement.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message