Sony Ericsson dans le vert malgré des ventes décevantes

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Sony Ericsson annonce des bénéfices pour le troisième trimestre d'affilée grâce aux coupes drastiques dans ses effectifs, mais ses ventes sont en demi-teinte (-1%). Sony Ericsson était revenu dans le vert aux premier et deuxième trimestres, après plusieurs périodes consécutives de recul : il confirme donc son retour en forme. Il faut dire qu’il s’est donné les moyens, avec la suppression de milliers d'emplois et le recentrage sur le créneau haut de gamme des smartphones, principalement sous Android (Google). Au troisième trimestre, l'entreprise commune du suédois Ericsson et du japonais Sony a dégagé un bénéfice net de 49 millions d'euros, contre une perte de 193 millions au troisième trimestre 2009, tandis que le chiffre d'affaires a reculé de 1% à 1,60 milliard d'euros. Ces résultats sont toutefois inférieurs aux attentes, les analystes tablant en moyenne sur un bénéfice de 67 millions et des ventes en hausse de 13% à 1,84 milliard. La faute, analyse les experts financiers, à la concurrence très rude menée par Blackberry, et surtout Apple, avec l’iPhone. Sony Ericsson a ainsi vendu seulement 10,4 millions de téléphones au troisième trimestre, un chiffre en forte baisse sur un an (-26%). Le recentrage sur le haut de gamme, avec désormais un prix de vente moyen de 154 euros n’aide évidemment pas à booster les volumes. Il n’empêche : ces chiffres sont malgré tout décevants.

Carnet des décideurs

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA