Sony Ericsson sonné par des pertes plus importantes que prévues

|

Avec une perte nette de 187 millions d’euros, le fabricant de téléphones mobiles Sony Ericsson a connu un très mauvais quatrième trimestre. Un an auparavant, le groupe annonçait un bénéfice de 373 millions d’euros. Le chiffre d’affaires recule au quatrième trimestre de 22 %, à 2,91 milliards d’euros. « Le marché de la téléphonie mobile a été très affecté (par la crise) et, comme prévu, le quatrième trimestre a continué à être très difficile », a  commenté Dick Komiyama, le président du groupe. Sur l’année 2008, le groupe a réalisé une perte nette de 73 millions d’euros, contre un bénéfice net de 1,11 milliard en 2007. Son chiffre d’affaires s’est réduit à 11,24 milliards, contre 12,91 milliards en 2007.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres