Sony Ericsson va encore supprimer 2 000 emplois

|

Le fabricant de téléphones mobiles Sony Ericsson, qui a plongé dans le rouge au premier trimestre avec une perte nette de 293 millions d'euros sous l'effet du recul de ses ventes, va supprimer 2 000 emplois supplémentaires. Sony Ericsson avait déjà dévoilé un plan social, en juillet 2008, qui prévoyait la suppression de 2 000 emplois entre l'été 2008 et la fin du premier semestre 2009. Non coté en Bourse, le groupe compte environ 10 000 employés dans le monde, et subit la crise internationale : entre janvier et mars, son chiffre d'affaires a plongé de 35,7% à 1,73 milliard d'euros contre 2,7 milliards un an plus tôt.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message