Marchés

Sony et Universal suppriment à leur tour les DRM

|

Après EMI et Warner Music, Universal Music France a annoncé dans un communiqué qu’il retirait sur l’ensemble des œuvres composant son catalogue les dispositifs anti-copies sur tous les sites accessibles par Internet pour un téléchargement à la carte. De son côté, la Fnac a annoncé l’ouverture de titres de Sony Music Entertainement au format MP3 sans DRM sur sa plateforme de téléchargement FnacMusic à compter du 17 janvier 2009, permettant ainsi l’interopérabilité avec l’ensemble des baladeurs numériques du marché.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter