Sony met les télés à l’écart

|

En déficit depuis près d'une décennie, l'activité télé va être placée par Sony dans une division dédiée, Sony Visual Products, dans l'espoir de la relancer

Bravia W800

Dans le rouge depuis des années, la division télé est un paradoxe chez Sony. A la fois indispensable en terme d’image (le japonais est l’inventeur du mythique Trinitron) mais un gouffre financier qui plombe les comptes du groupe depuis près de 10 ans. Pour y remédier,
Sony vient donc de créer une filiale dédiée aux téléviseurs, Sony Visual Products, qui emploiera 750 personnes aura pour première mission de développer des téléviseurs et produits périphériques haut de gamme, notamment au format 4k, une qualité d’image quatre
fois supérieure à la haute-définition actuelle. Sony dit espérer «une amélioration des revenus et profits ainsi qu’une croissance à moyen et long termes de son activité de TV» grâce à des modèles à plus grande valeur ajoutée et à une plus grande réactivité vis-à-vis des changements de l’environnement extérieur. Sans doute la solution de la dernière chance pour le japonais qui enregistre par ailleurs de bons résultats dans ses autres divisions (smartphones, jeu vidéo, photo...).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter