Marchés

Sony n'aura bientôt plus d'usines en France

|

Le groupe a annoncé la cession de sa dernière usine française à Ribeauvillé (Haut-Rhin) à l'entreprise bretonne Cordon Electronics, qui en prendra le contrôle progressivement jusqu'à courant 2014. Cette usine emploie 532 salariés.

Cordon Electronics

Ouvert en 1986, l'usine Sony de Ribeauvillé est le dernier site industriel du groupe japonais en France après la fermeture il y a quatre ans de l'usine de Pontoux-sur-Adour près de Dax dans les Landes. La cession à Cordon Electronics se fera progressivement: Sony constituera d'abord une filiale commune avec la société bretonne avant de lui céder peu à peu le capital d'ici à 2014.

Engagement sur 4 ans

Sony s'engage en outre à maintenir pendant quatre ans son niveau actuel de commandes. De quoi permettre aux nouveaux propriétaires de trouver d'autres débouchés. Le site, qui emploie plus de 500 salariés, est spécialisé dans la fabrication électronique en sous-traitance et la réparation d'appareils électroniques et multimédia.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message