Sopexa retrouve le chemin de la croissance

|

La Société pour l'expansion des ventes des produits alimentaires français, qui vient de boucler l'une de ses opérations internationales annuelles emblématiques, « un apéritif à la française », continue de développer sa clientèle, en local comme à l'international.

Cécile Bassot, directrice générale de Sopexa, définit sa société comme, « à la fois, une agence de marketing et de communication et une société d'accompagnement commercial ».
Cécile Bassot, directrice générale de Sopexa, définit sa société comme, « à la fois, une agence de marketing et de communication et une société d'accompagnement commercial ».© PATRICIA LECOMTE

Le 16 juin, Bonne Maman, Labeyrie et Paysan breton ont participé à une soirée branchée avec DJ à Milan. Organisé par Sopexa, cet événement musico-culinaire fait partie des multiples opérations de communication autour des produits alimentaires français, organisées de fin mai à fin juin dans onze pays du monde entier, réunies sous le nom d'Apéritif à la française.

Signes particuliers : il s'agit d'une opération visant les professionnels et le grand public, associant les entreprises françaises et qui prend une forme différente selon les pays. « Nous partons systématiquement du marché local », explique Cécile Bassot, directrice générale de Sopexa. Ainsi en Pologne, un marché de spécialités a été créé à Varsovie, relayé par des opérations commerciales dans diverses enseignes, dont Leclerc. Au Japon, l'Apéritif est devenu, au fil du temps, une véritable fête de la gastronomie française pour quelque 10 000 amateurs de onze villes de l'archipel...

 

Diversifier les ressources

Permettant aux marques d'accéder à une opération de notoriété pour un faible coût, l'Apéritif est soutenu par le ministère de l'Agriculture. Ce dernier a attribué par appel d'offres à Sopexa une délégation de service public de promotion de la culture alimentaire et des produits français dans le monde jusqu'à 2012. Sa dotation est de 15 millions d'euros par an, sur un chiffre d'affaires total approchant les 73 millions d'euros, hors achat d'espaces. Une activité qui, après un recul en 2009, a renoué avec la croissance l'an dernier, à + 1,6%.

Depuis que le cordon ombilical a été coupé avec l'État - sorti du capital en 2008 au profit d'organisations professionnelles et interprofessionnelles agricoles, de leurs organismes financiers Sofiprotéol et Unigrains, et du Crédit agricole -, Sopexa s'est attachée à diversifier ses ressources. Elles proviennent principalement de commandes issues des organisations professionnelles et collectives, des collectivités locales, mais aussi des entreprises. Spécialiste de l'alimentaire, le groupe lui a, par ailleurs, adjoint les secteurs connexes des arts de la table et du petit équipement ménager. Il a également signé, fin 2010, un accord de coopération avec Ubifrance améliorant le partage des rôles entre les deux organismes.

 

Opérations de charme et de choc

« Sopexa est à la fois une agence de marketing et de communication et une société d'accompagnement commercial, explique Cécile Bassot. Nous sommes de plus en plus orientés vers le soutien aux entreprises, avec une capacité à intervenir depuis la définition de la stratégie jusqu'à l'organisation d'animations commerciales en magasins ». Pour 2011, Sopexa vient de remporter deux compétitions de promotion internationale, respectivement pour les vins de Chablis et les vins de Bourgogne.

Le groupe exerce également une partie de son activité en France : c'est lui qui a monté, le samedi 18 juin, l'opération de distribution de concombres et de tomates sur le Champ de Mars, à Paris, pour en relancer la consommation suite à l'épidémie liée à la bactérie E.coli. Tout en continuant de se développer à l'international, avec, notamment, un déploiement en cours dans les villes secondaires de Chine et un projet de création de filiale au Brésil.

Chiffres

72,9 M € Le chiffre d'affaires de la Sopexa en 2010 (hors achat d'espace)

+ 1,6% Évolution du CA par rapport à 2009

1,4 M € Le résultat net

280 Le nombre de collaborateurs de 31 nationalités

35 Le nombre de bureaux

28 Le nombre de pays

Source : Sopexa

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2189

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message