Soupçon d’ententes, Bruxelles demande des informations à 5 opérateurs télécoms

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La Commission européenne a confirmé avoir demandé à cinq grands opérateurs historiques de télécoms en Europe des informations sur les "conditions de standardisation des futurs services de communications mobiles", après une annonce faite par le Financial Times. La Commission soupçonne des ententes, à la suite de réunions périodiques depuis 2010 entre les patrons de France Télécom, Deutsche Telekom, Telecom Italia, Telefonica et Vodafone. Aucune enquête formelle n'a été ouverte à ce stade, a précisé le porte-parole du commissaire à la Concurrence, Joaquin Almunia. Cependant, de telles demandes d'informations constituent généralement l'un des premiers stades des enquêtes européennes de la concurrence, avant le lancement des plus formelles.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA