Souq.com : la porte d'entrée d'Amazon sur le Moyen-Orient

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe américain a annoncé le rachat de l’e-commerçant Souq.com pour un montant non communiqué. Il s’offre ainsi un accès direct à des marchés au potentiel de croissance très importants comme les Emirats arabes unis et en Arabie saoudite où il est très actif.

amazon souq

Amazon prend ses marques au Moyen-Orient et mise sur le décollage de l’e-commerce dans cette région du monde. En effet, l’e-marchand a annoncé l’acquisition de Souq.com, qui se présente comme le plus grand distributeur en ligne et la plus grande place de marché au Moyen-Orient avec plus de 8 millions de produits sur sa plateforme, pour un montant qui n’a pas été divulgué. Cette opération, qui sera finalisée dans le courant de l’année, permettra à Souq.com « de continuer à se développer grâce à Amazon, et de proposer plus de produits à nos clients dans le monde entier », a indiqué l’entreprise par voie de communiqué. « C'est un accomplissement pour nous », assure sur le site Souq.com son CEO, Ronaldo Muchawar (photo ci-contre). Ce dernier a fondé l’entreprise en 2005, et affirme enregistrer environ 45 millions de visites par mois au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, mais plus particulièrement aux Emirats arabes unis et en Arabie saoudite où il est très actif.

De son côté, Amazon affirme partager le même ADN que Souq.com. « Nous sommes tous les deux motivés par les clients, l’invention et la vision au long-terme », a déclaré Russ Grandinetti, vice-président en charge de l’international chez Amazon. « Souq.com est un pionnier de l’e-commerce au Moyen-Orient, et a su crée une excellente expérience d’achat pour ses clients. Nous apprendrons les uns des autres, et Amazon apportera son soutien par la technologies et ses ressources globales ». En 2016, Amazon a enregistré 136 milliards de dollars (126 milliards d’euros) de ventes en ligne, contre 107 milliards de dollars (99,3 milliards d’euros) soit une hausse de 27% par rapport à 2015. Il a en outre généré 2,4 milliards de dollars de bénéfice net contre 596 millions de dollars l’an passé.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA