Sourires de campagne, la nouvelle marque de viande bio, arrive en GMS

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les enseignes de la grande distribution accueillent au rayon boucherie Sourires de campagne, nouvelle marque entièrement dédiée à la viande bio, co-crée par les éleveurs d’Unebio et Elivia.

sourires de campagne

Co-crée par Unebio, premier metteur en marché pour la filière bovine bio en France qui fédère 2500 producteurs, et Elivia, filiale de la coopérative Terrena et partenaire industriel historique d’Unebio, la marque Sourires de campagne parviendra-t-elle à redonner le sourire au rayon boucherie ?

Une chose est sûre, avec ses illustrations de fermiers et de leurs vaches dans un trait presque enfantin, les packagings très informatifs aux couleurs jaune et verte ne manqueront pas de se faire remarquer dans un rayon dominé par le noir et devenu somme toute assez triste.« Ce lancement constitue un sacré pari », reconnaît Denis Bouillon, directeur marketing d’Elivia, numéro deux français de la viande bovine et filiale de la coopérative Terrena.

Une marque d'éleveurs

Alors qu’en GMS, il n’existe pas de marque de viande spécifiquement dédiée au bio, Sourires de campagne est née de la volonté des éleveurs d’Unebio de valoriser leur production. Pour mettre au point ce lancement, ils ont fait appel à leur partenaire historique Elivia qui, depuis 22 ans, abat et transforme les animaux fournis par Unebio.

Co-créé et co-financée de manière égale par les deux parties, Sourires de campagne n’en reste pas moins présentée comme une marque d‘éleveurs. Ce sont eux qui vont d’ailleurs en faire la promotion dans les points de vente au cours des 400 jours d’animation programmés.

une gamme large 

Sourires de campagne signe une gamme de 16 références composées à la fois de pièces (faux filet, bavette, entrecôte, pavés, steaks, tournedos), de hachés et également des produits d'été. Son positionnement est relativement prémium avec une première sélection des animaux dans les exploitations puis un second tri dans les abattoirs où seules les carcasses offrant les meilleures caractéristiques bouchères sont sélectionnées.  A la clé une viande qualité *** ou cœur de muscle et dont la maturation pendant 10 jours garantit sa tendreté. 

1 commentaire

ANNETTE LEXA-CHOMARD

14/05/2017 15h46 - ANNETTE LEXA-CHOMARD

S"engager sur des animaux bien élevés, c'est un fait. La marque s'engage-t-elle à ce qu’il soient bien tués à l’abattoir, sans peur et sans souffrance et sans entrer dans des filières d’abattage rituel par égorgement ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA