Marchés

Spanghero: 240 emplois supprimés

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’entreprise de Castelnaudary, ébranlée par le scandale de la viande de cheval, a encore une semaine pour des offres de reprise. Mais déjà, l’annonce des 240 suppressions d’emplois est tombée.

Spanghero

Une porte reste toutefois ouverte: celle de la reprise du site. Deux dossiers avaient été déposés, une offre formulée par les salariés eux-mêmes, l’autre par Laurent Spanghero. L'administrateur a accordé une semaine supplémentaire pour laisser leur chance à ces deux projets de reprise d'une partie de l'activité qui n'avaient pu être finalisés avant mardi 28 mai, date initialement prévue pour la remise des dossiers.

Il a fixé un nouveau rendez-vous aux membres du comité d'entreprise le mercredi 5 juin.

Un plan social général

En attendant, le plan social touche la totalité du personnel, faute de plan de reprise viable à ce jour.

L'entreprise Spanghero est aux abois depuis qu'elle a été désignée, mi-février, comme un responsable principal du scandale européen de la viande de cheval. Sa liquidation judiciaire a été annoncée au début du mois d'avril.

Spanghero est surtout spécialisée dans la transformation de viande et la fabrication de plats préparés. Mais c'est dans le cadre de son activité mineure de négoce de viande qu'elle est accusée d'avoir sciemment revendu du cheval à la place de boeuf à des entreprises produisant elles-mêmes des plats cuisinés comme des lasagnes pour de grandes marques ou de grands distributeurs.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA