Spartoo tire un bilan "positif" de la première année d’exploitation de ses magasins

|

Spartoo, lancé dans l'aventure du commerce "en dur" il y a un an tout juste, en tire un bilan très "positif". Et compte bien continuer sur sa lancée.

Spartoo a ouvert son premier magasin à Grenoble, en mars 2015. Un an plus tard, le groupe en compte déjà 12 en France.
Spartoo a ouvert son premier magasin à Grenoble, en mars 2015. Un an plus tard, le groupe en compte déjà 12 en France.©Pierre Jayet

Il y a un an, Spartoo ouvrait son premier point de vente, à Grenoble. Depuis, l’ex-pureplayer de la chaussure a bien essaimé : 12 boutiques, déjà, implantées à Grenoble (2 points de vente), Clermont-Ferrand, Chalon-sur-Saône, Chambéry, Albertville, Bourg-en-Bresse, Mâcon, Dijon, Besançon, Orange et Reims.

Un CA de 450.000 euros
Le premier magasin de Grenoble a, de son côté, réalisé un chiffre d’affaires de 450.000 euros durant sa première année, avec un panier moyen de 75 euros, et un service click & collect qui représente 30% du flux magasin. "Les outils high-tech (tablettes, écrans tactiles), combinés aux fondamentaux du commerce traditionnel ont séduit les clients, qui ne perçoivent plus de barrière entre commerce physique et commerce en ligne", se réjouit ainsi le groupe, dans un communiqué. Pour preuve, plus de 10% des commandes dans le magasin de Grenoble ont été réalisées via l’écran tactile, laissé au service des clients, avec l’aide de conseillers de vente.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nos formations

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message