Speedy va changer de mains

|

Le pionnier de la réparation automobile a été mis en vente.

Les 474 centres de réparations automobiles à l'enseigne Speedy, qui réalisent un chiffre d'affaires de 200 millions d'euros, sont à vendre par le groupe japonais Itochu. Les offres de rachat doivent être remises mercredi 21. Trois prétendants sont sur les rangs, l'ancien président de Speedy, Jacques Le Foll, sans doute en lien avec un fonds, son prédécesseur Gilles Chauveau, qui serait allié à Butler Capital, et enfin le concurrent de Speedy, Feu Vert, détenu par un fonds de la Caisse des Dépôts, Qualium. Speedy avait été racheté par Itochu au fonds PAI Partners l'an dernier.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter