Spiritueux : Belvédère pénalisé par les droits d’accise polonais

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

RÉSULTAT Pour l’exercice 2013, le chiffre d’affaires du groupe Belvédère s'est établi à 860,4 millions d’euros contre 894,9 M€ l’an dernier à la même période et à périmètre comparable, soit une diminution de 3,9%. Retraitée des effets de change, la baisse est de 3%. Hors droits d’accises, ce chiffre d’affaires s’élève à 533,4 M€, en diminution de 4% (-3,3% à taux de change constant) par rapport à 2012. Le point pays par pays et le détail des principales marques en France.

Christophe Trylinsky, PDG du groupe Belvédère
Christophe Trylinsky, PDG du groupe Belvédère© DR

« Le chiffre d’affaires 2013 a été pénalisé cette année encore par la finalisation des procédures collectives et par un contexte économique mondial toujours difficile, déclare Christophe Trylinski, PDG de Belvédère. Cependant, notre Groupe a réalisé en 2013 son objectif de restructuration de sa dette et entend bien devenir dès 2014 une référence sur le segment des vins et spiritueux en maintenant un haut niveau d’innovation».

 

La vodka plombe la Pologne

En Pologne (58,7% du chiffre d’affaires global), les ventes de l’exercice 2013 ont baissé de 5,8% (-4,8% à taux de change constant).  Après déduction des droits d’accises, le chiffre d’affaires 2013 s’élève à 211,4 M€, soit une diminution de 7,6% (-6,6% à taux de change constant) par rapport à 2012. « La baisse du chiffre d’affaires net (après droits d’accises) s’explique par la hausse des stocks de fin d’année, qui a généré des taxes de droits d’accises plus importantes en 2013 qu’en 2012 pour un montant total de 13,8 millions d’euros », explique-t-on chez Belvédère.

De plus, le marché de la vodka en Pologne a reculé de 4,3%. En cumulé sur les 12 mois de l’année, les ventes de vodka du groupe ont représenté 17,1% du marché total de la vodka contre 20,8% en 2012. Toutefois, la vodka Krupnik maintient sa position de leader avec 13,5% de parts de marché en décembre 2013 contre 14,2% en décembre 2012. La marque Sobieski représente 1,4% de parts de marché en décembre 2013 ( 2,2% en 2012).

 

La France va bien

En France (29,4% du chiffre d’affaires global), les ventes affichent une hausse de 1,1% par rapport à 2012. Alors que le secteur des spiritueux s’est contracté de 1,5% en un an, Belvédère enregistre les performances suivantes sur ses principales marques : le whisky William Peel, première marque de la catégorie avec 21% des volumes, enregistre une croissance de 1,3% de ses ventes entre décembre 2012 et décembre 2013 tandis que le marché global du whisky a chuté de 1,2%. Le groupe vient de lancer William Peel Honey, un whisky aromatisé au miel, ce qui est une tendance naissante et prometteuse du vaste marché du whisky.

La marque de vodka Sobieski continue de gagner des parts de marché avec une croissance de ses ventes de 15,2% entre décembre 2012 et décembre 2013, soit une croissance trois fois plus rapide que celle du marché de la vodka (+4,5%) .

Sur le marché des anisés, la marque Berger (environ 3% du marché français des anisés, +10,8%) a connu un joli succès avec sa ligne « vintage », qui réédite des bouteilles emblématiques de son histoire.

Marque créée en novembre 2010, Fruits & Wine s’est envolé en volume de 73% en 2013, soit plus de deux fois que son marché de référence, les apéritifs à base de vin (+33,5% en 2013, selon IRI).

 

Les trois autres pays de commercialisation ? La Lituanie, les Etats-Unis et le Danemark

La Lituanie (5,9 % du CA) poursuit le redressement de son activité avec une croissance de 12,2% versus 2012. Aux Etats-Unis (2,8% du CA), les ventes reculent de 15,1% par rapport à 2012 (-12,6% à taux de change constant).  Cette décroissance est essentiellement liée à la baisse des dépenses de marketing et également à la réduction des stocks de ses principaux clients.

Le Danemark (0,6% du chiffre d’affaires global) a enregistré sur l’année 2013 une baisse d’activité de 47,8% par rapport à l’année 2012. Cette diminution s’explique par la vente de la marque de vodka Danzka le 10 avril 2013, dont l’impact négatif de 69,3% sur le chiffre d’affaires a été en partie compensé par la croissance de 20,4% des ventes des autres marques du Groupe.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA