Sponsoring Tour de France : Leclerc succède à Carrefour comme partenaire du maillot à pois

|

E.Leclerc devient le sponsor du maillot à pois du meilleur grimpeur du Tour de France en remplacement de Carrefour.

Michel-Edouard Leclerc, Président des Centres E.Leclerc
et Christian Prudhomme, Directeur du Cyclisme A.S.O 2018
Michel-Edouard Leclerc, Président des Centres E.Leclerc et Christian Prudhomme, Directeur du Cyclisme A.S.O 2018

E.Leclerc remplace Carrefour dans les pelotons. L’annonce, désormais officielle, était depuis l’été un secret de Polichinelle. Et c’est une photo de Michel-Edouard Leclerc, tout sourire aux côtés de Christian Prudhomme, le patron du Tour de France, qui vient sceller le partenariat : dès l’édition 2019, E.Leclerc s’affichera en grand sur le maillot à pois du meilleur grimpeur du Tour de France.

Des pics à plus de 5 millions de téléspectateurs

Depuis que Carrefour, en mai dernier, avait fait part de sa volonté de se retirer, après vingt-cinq années passées dans les pelotons, les spéculations allaient bon train. Qui pour lui succéder ? Un groupe œuvrant dans la grande consommation, forcément. Pourquoi « forcément » ? Simplement de par le côté populaire et grand public du Tour de France qui, tous les étés depuis 1903, arpente les régions et campagnes françaises.
E.Leclerc acquiert avec ce partenariat une visibilité forte, tant sur les routes qu’à la télévision, trois semaines durant. Le porteur du maillot à pois de meilleur grimpeur étant, comme son titre le laisse suggérer, souvent en tête dans les cols, les jours où de nombreux téléspectateurs sont devant leur écran de télévision : l’édition 2018 a enregistré des pics à plus de 5 millions, notamment pour la seconde victoire de Julian Alaphilippe, lauréat l’été dernier du titre de meilleur grimpeur du Tour de France.

Poulain ouvre le bal en 1975
E.Leclerc succède comme sponsor de ce maillot à Carrefour, présent depuis 2009. C’était auparavant une autre marque du groupe Carrefour, Champion, qu’on retrouvait aux côtés des petits pois rouge du maillot, et ce depuis 1993. Les Chocolats Poulain avaient ouvert le bal, dès 1975. Campagnolo, entre 1979 et 1981, puis de nouveau Poulain (1982-1984), Café de Colombia (1985-1989), Ripolin (1990) et enfin, Coca Cola Light (1991-1992), ont également été les sponsors.
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter