Sport 2000 opte pour la stratégie de l'alternative

|

Le numéro 4 français du sport fait le choix du « 100% marques » et en appelle à Raymond Domenech pour sa prochaine campagne de communication. « Une stratégie de l'alternative », affirme Stéphane Solinski, directeur général de Sport 2000, pour se démarquer du géant Décathlon. Une manière, surtout, de mettre l'accent sur d'autres valeurs : débarrassé de toute MDD à pousser dans ses ventes, l'adhérent Sport 2000 pourra se concentrer sur son travail de conseil, en toute objectivité. Voilà pour le pari qui est fait. Lequel s'avère audacieux puisque, agir ainsi, c'est tirer un trait sur un apport de marges généralement important.

Pour accompagner ce changement - en réalité d'ailleurs davantage une manière d'affirmer haut et fort ce qui se faisait déjà -, Sport 2000 fait appel à Raymond Domenech. On entendra donc l'ancien sélectionneur des Bleus sur les ondes des radios dès la rentrée de 2013, soucieux de mettre en avant les vertus les missions de sélection et de conseil des quelque 444 Sport 2000 (230 magasins de plaine et 214 de montagne). Un réseau de magasins indépendants qui a généré 560 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012 (- 0,8%) et affirme avoir dégagé des bénéfices pour la première année depuis 2008.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2283

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous