St Hubert, plaisir et santé à tartiner

|

Dossier La PME lorraine, spécialiste de la matière grasse végétale, revêt de nouveau son habit de pionnier. Le numéro un du marché innove avec une margarine aux 5 céréales déclinée en versions doux et demi-sel.

 

Les consommateurs veulent se faire plaisir, avec de nouvelles expériences gustatives. Mais sans pour autant mettre de côté leur santé, leur bien-être et la nutrition. St Hubert, le spécialiste de la matière grasse végétale, vient donc combler cette attente avec St Hubert 5 Céréales, disponible depuis le mois d’octobre en GMS. Le groupe, leader sur le marché, et qui enregistre un chiffre d’affaires de 160 millions d’euros, en croissance de 6 à 7 % depuis cinq ans, recense déjà 7,4 millions de foyers acheteurs, selon Omnibus-BVA (mars 2010).

« De nouvelles offres pleines d’ambition »

Il s’attaque à un nouveau segment de marché encore inexploité avec un concept inédit : St Hubert 5 Céréales qui associe les bienfaits d’une matière grasse végétale aux bénéfices du goût et de la texture des céréales. « Sur un marché des matières grasses en légère baisse, mais tiré par l’innovation et les promesses santé, nous avons la volonté de développer la catégorie grâce à de nouvelles offres pleines d’ambition », annonce Patrick Cahuzac, directeur général de l’entreprise.

Le produit, qui allie gestes plaisir et santé au quotidien, est savoureux et nutritionnellement optimisé pour les consommateurs en quête de qualité de leur alimentation. En effet, St Hubert 5 Céréales est léger en matière grasse, naturellement riche en acides gras essentiels et en vitamine E antioxydante. Idéal à tartiner pour le petit déjeuner, il contient des inclusions de céréales qui lui confèrent une texture craquante. Le produit concentre 12 % de graines dans sa recette : 6 % de blé, seigle, orge, avoine et millet, et 6 % de sésame et de lin.

 

70 % de nos volumes sont réalisés dans les foyers de plus de 40 ans. Avec St Hubert 5 céréales, nous souhaitons rajeunir notre cible.

PATRICK CAHUZAC, président de St Hubert

 

Rajeunir la cible

Le petit déjeuner est un moment privilégié de la journée dans une démarche de bonne nutrition, sachant que 85 % des Français en prennent un chaque jour, selon le Credoc, et que 54 % d’e ntre eux utilisent un corps gras sur leur pain (Omnibus BVA mars 2010). Autant donc bien choisir sa margarine ! « Nous avons déjà été précurseurs pour de nouvelles margarines avec oméga 3, St Hubert 41, Bio, Pur Végétal… Et nous continuons sur notre lancée avec cette nouvelle référence rupturiste », explique Patrick Cahuzac.

Avec une version disponible en demi-sel et doux (225 ou 450 g), St Hubert compte ainsi séduire de nouveaux consommateurs. « 70 % de nos volumes sont réalisés dans des foyers de plus de 40 ans. Avec St Hubert 5 Céréales, nous comptons rajeunir notre cible », ajoute le directeur général. Nouveau compagnon du petit déjeuner, il est aussi adapté à la cuisine au four et à la poêle, et permet ainsi de laisser libre cours à la créativité.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter