Stan Smith, la chaussure iconique d’Adidas

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Plus qu’une marque, un nom générique. Première chaussure créée pour jouer au tennis, elle sera la première aussi à être autant portée en dehors des courts. 

La Stan Smith est blanche et verte, et elle porte le logo de la marque Adidas.
La Stan Smith est blanche et verte, et elle porte le logo de la marque Adidas.© Stan Smith

La rédaction vous conseille

Contrairement à ce que l’on croit, la chaussure blanche Stan Smith n’a pas été créée par le joueur de tennis américain Stan Smith. Mais par le joueur de tennis français Robert Haillet, il y a près de cinquante ans. En 1963, celui qui a été trois fois champion de France conçoit pour Adidas une chaussure destinée aux joueurs de tennis, un sport considéré à l’époque comme un sport amateur. Elle est blanche, dispose d’un cuir aéré par trois rangées de trous et dispose à l’arrière d’un système de protection du tendon d’Achille, reconnaissable à sa couleur verte et portant le logo de la marque Adidas.

Moins de dix ans après, en 1973, Adidas signe un contrat avec le joueur américain Stan Smith, numéro un mondial ces années-là. Celui-ci avait gagné deux Coupe Davis, Adidas s’était dit qu’il serait plus porteur, pardon, vendeur. La marque aux trois bandes devient sponsor officiel du joueur et la chaussure est rebaptisée Adidas Stan Smith en 1978.

L’homme à la moustache, au charisme certain, reconnaissable entre tous, est associé pendant des années à la chaussure qui se vendra à 70 millions de paires dans le monde. Si bien que la chaussure devient « la » Stan Smith, et sera la première basket à être portée indépendamment de toute activité sportive. « De nombreuses personnes pensent que je suis une chaussure, d’autres que je la fabrique. Ils ne savent même pas que j’ai été joueur de tennis », confiera le principal intéressé… qui n’est pas à plaindre, puisque la moitié de ses revenus proviennent de la chaussure Adidas.

Une véritable vedette

À la fin des années 80, la Stan Smith voit sa gloire amplifiée par des tubes de hip hop. En 1994, le groupe marseillais IAM débute sa chanson culte Je danse le Mia par ces paroles : « Stan Smith aux pieds, le regard froid, ils scrutaient la salle, le trois-quarts cuir roulé autour du bras… » Un an plus tard, les chaussures blanches font leur apparition dans le film La Haine, de Mathieu Kassovitz, tout aussi culte.

En 2011, Adidas décide de stopper la fabrication de ces chaussures, « un mythe qui ne se vend qu’en France » [sic]. Créer de la rareté pour susciter du désir. Le meilleur moyen de faire un carton. Début 2014, la Stan Smith revient en force, avec de nouveaux coloris et des stars. Pharell Williams, Raf Simons, le remplaçant de John Galliano chez Dior, ou encore la chanteuse britannique Rira Ora, dessinent « leur » Stan Smith. Depuis, impossible de passer à côté du phénomène : beaucoup de monde en porte. Trop aux yeux de certains. Sur les réseaux sociaux, les anti-Stan Smith s’organisent. Un « stansmithlophobe » crée un compte Instagram. Son slogan ? « Les Allemands envahis­sent à nouveau Paris. Trop de Stan Smith tue la Stan Smith. » Pire, ou mieux ?, une brigade de jeunes anonymes encagoulés s’amusent à taguer à coups de bombes de peinture les paires de Stan Smith qui passent à leur portée. Quand le fanatisme déclenche l’hystérie.

en dates 

  • 1964 : le joueur de tennis français Robert Haillet conçoit la première « tennis » Adidas.
  • 1973 : Adidas signe un contrat avec Stan Smith, autre joueur de tennis.
  • 1978 : la chaussure est rebaptisée Adidas Stan Smith et Adidas devient sponsor du joueur.
  • 2011 : Adidas stoppe la vente de la chaussure.
  • 2014 : la Stan Smith revient en rayons.

En chiffres

  • 70 millions de paires vendues dans le monde
  • 280 € : le prix d’une paire de Stan Smith dessinée par Raf Simons

Source : Adidas

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

1 commentaire

Ouarda

20/08/2015 08h22 - Ouarda

Pourquoi ne sont elles pas conçues en cuir véritable ? Car actuellement seulement la tige est en cuir.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2367

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA