Standard and Poors prévoit une année 2015 difficile pour les distributeurs en Europe

|

L’agence de notation a dressé l’environnement économique des distributeurs pour 2015 en Europe et prévoit une année difficile, mais pas catastrophique. La plupart des acteurs conserveraient leurs notations actuelles, sauf imprévu. Auchan reste le mieux placé (A-), Carrefour est remonté d'une marche dans la notation l'an dernier....

L'agence de notation prévoit un marché européen compliqué en 2015
L'agence de notation prévoit un marché européen compliqué en 2015© Wikimedia Commons

Standard and Poors ne prévoit pas une année 2015 de tout repos pour les distributeurs européens, contrairement à leurs homologues aux Etats-Unis, par exemple, ou dans les pays émergents. L’environnement économique reste très difficile. «Nous observons une très forte pression sur les marges opérationnelles et une augmentation de l’endettement de la plupart des enseignes, note Leandro De Torres Zabala, analyste pour l’agence. Au Royaume-Uni, Tesco fait face à l’agressivité des hard discounters Aldi et Lidl, le taux de croissance a été révisé de moitié en Allemagne et le taux de chômage reste à un niveau élevé en Espagne et en France».

Tesco très chahuté par Aldi et Lidl

C’’est effectivement au Royaume-Uni, où la croissance est pourtant la plus élevée, que la guerre des prix fait le plus de dégâts sur les distributeurs «classiques». En particulier Tesco, qui subit de plein fouet la politique d’expansion à tout va de Lidl et Aldi. Leur part de marché atteindrait 8 %. Et l’ancienne star de la distribution européenne a du mal à résister.  Entre 2008 et 2014, elle a franchi cinq seuils de notation successifs à la baisse, passant de A+ à BBB- ! En comparaison, les enseignes françaises paraissent nettement plus solides.

Auchan reste le groupe européen le mieux noté

Le groupe le mieux notée en Europe (sur les 46 notations des entreprises du secteur) par Standard and Poors reste d’ailleurs Auchan (A), malgré ses déboires sur le marché français qui l’ont amener à s’allier avec Système U. Comme la plupart des enseignes, les prévisions de notation sont stables, malgré l’anticipation d’un marché très dur en 2015 en France. Carrefour resterait à BBB+ (l’enseigne est remontée d’un seuil l’an dernier), Ahold à BBB, Casino à BBB-, comme Metro et Rewe en Allemagne, et Delhaize en Belgique. Sauf Tesco, aucune n’est classée dans la catégorie des perspectives négatives, à date.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter