Marchés

Staples+Office Depot : c'est vraiment non

Les deux groupes américains spécialistes de la fourniture de bureau ne pourront décidément pas fusionner comme ils en avaient l'intention. Le tribunal vient de confirmer la décision prise par la Federal Trade Commission, le 4 avril, qui avait interdit ce rapprochement jugé anticoncurrentiel. Cette décision, contre laquelle Staples veut encore s'opposer sur le plan juridique, aura certainement des conséquences sur les projets d'expansion des deux groupes à l'international. Rappelons qu'Office Depot exploite deux magasins en France en association avec Carrefour.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter