Starbucks veut des salons de café moins uniformes

|

Les salons qui ouvriront cette année seront des lieux uniques définissant la nouvelle image de Starbucks.

BELLE ADRESSE Pour s'offrir une prestigieuse adresse, au Carrousel du Louvre, Starbucks a repris une partie de l'ancien magasin Sephora. Une surface répartie sur 2 niveaux, de 180 m² au total.
BELLE ADRESSE Pour s'offrir une prestigieuse adresse, au Carrousel du Louvre, Starbucks a repris une partie de l'ancien magasin Sephora. Une surface répartie sur 2 niveaux, de 180 m² au total.© LE STUDIO PHOTOGRAPHIQUE /CHRISTOPHE MARIOT/STARBUCKS

LES CHIFFRES

 180 m2

la surface du salon Starbucks au Carrousel du Louvre 

50

places assises mises à disposition de la clientèle

8 à 10

Le nombre d'ouvertures de Starbucks prévues en France cette année, la prochaine étant dans le quartier de la Motte-Piquet-Grenelle à Paride café et dans la torréfaction, chaque magasin aura droit à une grande fresque racontant la culture du café.

Le nouveau café Starbucks est servi. Inauguré en grande pompe fin janvier au Carrousel du Louvre, le 58e salon de café de l'enseigne présente un visage inédit. Et justement, la nouveauté, c'est que le concept n'est plus fondé sur un modèle uniforme.

Moins global donc, et plus local. L'âge de raison sans doute. Car lorsqu'elle est arrivée en France il y a sept ans, la multinationale, née à Seattle, imposait alors des salons de café sur un concept standardisé. « Au-delà du côté symbolique que revêt notre installation dans le Carrousel du Louvre, ce magasin est l'emblème de notre nouvelle stratégie design », explique Thierry Fourez, directeur développement de Starbucks Coffee France. En résumé, « A Starbucks design with a french touch ». Une stratégie qui mène l'enseigne à se tasser dans de petites surfaces. Ainsi, au Louvre, le salon tient sur 180 m² et n'offre que peu de tables.

 

 

Côté concept, certains éléments seront communs à tout le réseau, comme les grandes fresques de photos présentant le processus de torréfaction du café. D'autres resteront uniques. Comme ces racks à champagne en chêne, récupérés de l'industrie viticole française et qui décorent un mur entier du magasin, ou ces sacs en toile de jute récupérés dans les usines de torréfaction du groupe, placés au-dessus des tables.

Les huit à dix nouveaux salons qui ouvriront cette année seront donc autant de lieux uniques, définissant la nouvelle image de Starbucks. Une image en mosaïque.

Racks et toile de jute

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2171

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres