Steinhoff (Conforama) repart de l'avant

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Une nouvelle acquisition en vue en Grande-Bretagne, Poundland, et la poursuite du développement de Conforama en Europe : Steinhoff ne baisse pas les bras, après deux tentatives avortées de rachats en France.

Alexandre Nodale, le pdg de Conforama, reste sur une stratégie de conquête dans les pays du sud de l'Europe.
Alexandre Nodale, le pdg de Conforama, reste sur une stratégie de conquête dans les pays du sud de l'Europe.

Après un renoncement (Home Retail en Grande-Bretagne) et deux échecs (Darty et le fabricant de matelas Cauval), voici le temps de repartir en chasse. Comme à son habitude, le groupe sud-africain Steinhoff l'a fait en toute discrétion. Cette fois en Grande-Bretagne, un marché qu’il connaît bien pour y exploiter déjà des enseignes de literie et de meubles, Benson for beds et Harveys. La maison-mère de Conforama vient de faire une offre sur Poundland, société cotée à Londres, qui exploite 900 magasins pour un chiffre d’affaires de 1,6 milliard d’euros.

23% du capital

Steinhoff a annoncé dans un communiqué détenir 23% du capital de cette enseigne qui vend tout à un pound et compte faire une offre sur le reste. Il a jusqu’au 13 juillet. Mis à part cette offre, Steinhoff poursuit sa conquête en Europe, via Conforama notamment. Le candidat malheureux à la reprise de la Fnac continue d’étoffer son réseau en Espagne et au Portugal (deux ouvertures cet été), ainsi que dans les Balkans (Serbie et Croatie) et en Italie. Le développement, gelé depuis quelques années, devrait reprendre dans la Botte."Il a fallu du temps à Conforama pour digérer l'acquisition d'Emmezeta (l'enseigne de meubles rachetée en Italie en 2001, NDLR), explique Alexandre Nodale, le patron de Conforama. Depuis, nous ne nous étions pas vraiment développés avec une quinzaine de magasins. Aujourd'hui, nous repartons à la recherche de sites". Meilleure preuve de ce volontarisme, la nomination du patron de la péninsule ibérique, Manuel Estevez, à la tête de l'Italie.

1 commentaire

jenny

23/06/2016 20h07 - jenny

comment une société qui enchaine les PSE, peu se permettre de mettre 1 milliard d'euros pour acheter DARTY

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA