Marchés

Stéphane Le Foll estime "possible" d’autres fraudes bœuf-cheval alors que la filière s’engage

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Invité de Jean-Jacques Bourdin sur BMF TV ce matin, le ministre de l’agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt Stéphane Le Foll est revenu sur l’affaire de la viande de cheval.

Stéphane Le Foll Jean-Jacques Bourdin

A la question « est-ce qu’il y aura d’autres fraudes à venir ? », le ministre confirme ce qu’évoquait Benoît Hamon hier à la sortie d’une réunion avec la filière: « C’est possible ! » En langage politique, cela s’appelle préparer l’opinion à ce qui ne fait plus grande doute. Les centaines de contrôles menés actuellement par la DGCCRF et la DGAL vont très certainement entraîner la découverte de nouvelles fraudes.

Une charte "anti-fraude"

La filière s’organise et a « pris ses responsabilités », selon Jean-René Buisson, président de l’Ania. Stéphane Le Foll, Guillaume Garot, ministre délégué à l'Agroalimentaire et Benoît Hamon, ministre délégué à l'Economie Sociale et Solidaire et à la Consommation, étaient réuni hier matin avec l’ensemble des acteurs de la filière sur le thème de « l’amélioration des contrôles qualité, de la traçabilité et de l'étiquetage de l’origine dans les filières viandes et produits à base de viandes ». Jean-René Buisson a notamment évoqué les engagements : « Pour que cela ne se reproduise plus, le secteur agroalimentaire a pris ses responsabilités et s’engage à renforcer les autocontrôles  et les audits existants, en mettant en place une Charte anti-fraude ».

Au niveau national, deux axes de démarches volontaires ont été retenus :

1 Renforcer la transparence et l’information du consommateur :

- Application anticipée sur une base volontaire de l'étiquetage de l'origine de la viande le long des filières viandes jusqu'aux produits  transformés.

- Promotion des démarches VBF (viande bovine française), VPF (viande porcine française), et  Volailles de France dans les plats cuisinés.

2 Améliorer les garanties en matière de traçabilité et de qualité :

- Elaboration d'une charte permettant de prévenir les fraudes et garantir la qualité des produits (renforcement des contrôles internes et des audits de qualité, développement des certifications par des tiers, …).

- Amélioration des standards de qualité pour la viande utilisée dans les plats cuisinés.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA